Essai – La nouvelle Mazda 6, confort et séduction

Publié

EssaiLa nouvelle Mazda 6, confort et séduction

La berline sait

se faire aimer au premier coup d'œil. Seul bémol: une consommation qu'on espérait bien plus basse.

La mouture précédente de la Mazda 6 était déjà une belle réussite, mais, avec la troisième génération, le constructeur japonais place la barre encore plus haut. Pour commencer, elle a une ligne splendide, qui a recueilli moult commentaires admiratifs, sans doute influencés par le rouge étincelant de sa robe.

Ensuite, elle a gagné en confort de conduite, grâce notamment à l'apport de multiples aides électroniques comme les phares «intelligents» ou les dispositifs d'alerte de risque de collision. L'espace à bord est des plus généreux et le coffre de la version berline est carrément démesuré: trois gros sacs à commissions y semblent même perdus! Tout l'opposé de l'espace riquiqui des vide-poches des portières. Impossible d'y caser un disque de stationnement sans le tordre.

Toutefois, la vraie déception se situe au niveau de la consommation. On s'attendait à être bluffé par la nouvelle technologie alléchante de Mazda, baptisée SkyActiv, mais le résultat n'est pas très convaincant. À motorisation comparable (2,2 l, diesel), le gain moyen n'a été que d'un demi-litre aux 100 km, soit 6,4 l, contre les 6,9 l relevés lors d'un test de la génération précédente. Il n'y a que sur les trajets autoroutiers que la belle s'est montrée un vrai chameau, en consommant moins de 5 l/100 km.

Fiche technique

Motorisations : 3 essence

(de 145 à 192 ch) et 2 diesels (150 et 175 ch)

Consommation: 6,4 l/100 km

pour le 2,2 l diesel de 175 ch, essai réalisé sur 1 725 km

Tarif de base: 22 703 euros

Ton opinion