Au Luxembourg – La nouvelle prison sort de terre à Sanem
Publié

Au LuxembourgLa nouvelle prison sort de terre à Sanem

SANEM - Le chantier du futur centre pénitentiaire d'Uerschterhaff à Sanem avance selon le calendrier prévu. Les détenus sont attendus pour 2022.

Un chantier «hautement confidentiel» dont on ne pourra pas s’approcher, selon l’architecte en charge du projet au sein de l’administration publique. Mais un chantier qui avance. Les travaux de construction du centre pénitentiaire d’Uerschterhaff, à Sanem, ont commencé à l’été 2017 et l’établissement commence à sortir de terre.

Avant cela, les Ponts et Chaussées auront parachevé la route d’accès de 1,1 km partant du CR110. Commencée fin août 2016, «la route est presque terminée, il reste à finir des travaux au niveau des réseaux Créos, une conduite d’eau de la commune et la piste cyclable», expliquent les Ponts et Chaussées. Qui précisent que le tout «sera terminé avant les congés collectifs d’été» 2018 pour 5,3 millions d’euros.

Des murs de 6 à 10 m de haut

Cette route permettra donc d’accéder au nouveau centre pénitentiaire destiné essentiellement aux prisonniers en détention préventive jusqu’à présent enfermés à Schrassig avec les détenus déjà condamnés.

D’une capacité de 400 détenus, la prison sera entourée de murs de 6 à 10 m de haut sur 800 m de long. Elle comprendra un bâtiment principal pour le personnel pénitentiaire, quatre bâtiments pour les détenus, ainsi que des infrastructures sportives et pour la formation continue.

(JW/L'essentiel)

Ton opinion