Concert à la Rockhal – La nuit appartient toujours à Patti Smith
Publié

Concert à la RockhalLa nuit appartient toujours à Patti Smith

ESCH-BELVAL – Toujours en forme, la marraine du punk, Patti Smith, a emmené la Rockhal dans son monde, mardi soir.

Elle ne fait pas ses 65 ans, Patti Smith. Malgré des cheveux grisonnants qui lui retombent en cascade sur les épaules, façon vieille hippie, ce qu’elle est de toute façon, Patti Smith est sans doute la légende d’autrefois la plus en forme que nous ont proposé les salles luxembourgeoises ces derniers mois.

La marraine du punk reste en forme, a conservé une voix formidable et prend visiblement son pied sur scène, avec le public. Dès le début elle s’accroupit vers ses fans, sur le devant de la scène, pour les saluer. Pendant plus de 2h, elle distille sa musique débordante d’énergie, de vie. Et qui ne s’essouffle pas, malgré une petite salle pleine comme un œuf et à la chaleur étouffante. Au final, elle aura joué une bonne demi-heure, voire plus, que Gossip, programmé en même temps dans la grande salle.

Des anciens et des nouveaux titres

Entre ses chansons, quelques nouveautés tirées de son dernier album et d’anciens tubes de l’âge d’or, dont l’incontournable «Because the Night», Patti discute avec le public, plaisante, rebondit sur certaines blagues qui fusent de la foule. «Je suis venue en pyjama, désolée», raconte-t-elle, par exemple, à propos de sa chemise à carreaux.

Patti reste une légende, et a gardé tout son talent. D’ailleurs, il faisait tellement chaud que les portes de la salle sont restées ouvertes. Et pas mal de gens venus voir Gossip sont restés à l’entrée pour écouter la grande dame, qui dégage encore et toujours un charisme captivant.

Jérôme Wiss

Ton opinion