Pandémie – «La pire vague en Israël depuis le début du Covid»

Publié

Pandémie«La pire vague en Israël depuis le début du Covid»

Cité en exemple pour sa campagne de vaccination rapide, l'État hébreu fait aujourd’hui face à une nouvelle vague d'infections. Décryptage.

Israël connaît une nouvelle vague épidémique à la rentrée.

Israël connaît une nouvelle vague épidémique à la rentrée.

AFP/Menahem Kahana

Israël fait face à une recrudescence particulièrement préoccupante du Covid-19. Cité en exemple pour sa vaccination rapide au début de l'année dernière, l'État hébreu connaît désormais sa pire vague depuis le début de la pandémie», d'après l’épidémiologiste Antoine Flahault, avec des chiffres qui grimpent jusqu'à 11 000 contaminations par jour. Un triste record.

La faute au variant Delta, plus contagieux, mais également à un niveau de vaccination pas encore optimal. Ainsi, le fait que la population d'Israël soit relativement jeune fait que 60% «seulement» des résidents sont vaccinés, le vaccin n'étant pas autorisé pour les moins de 12 ans. Les franges les plus religieuses, comme les juifs orthodoxes, ou encore la population arabes sont également beaucoup moins vaccinés, ce qui favorise les risques de circulation du virus.

Le vaccin a fait ses preuves

Premier pays à vacciner massivement, Israël pourrait-il être paradoxalement victime d'un effet moins protecteur du vaccin après plusieurs mois? D'après une étude britannique, l'efficacité de Pfizer décline plus rapidement que celle des autres vaccins. C'est aussi pour cette raison que les autorités israéliennes ont accéléré sur la généralisation de la troisième dose pour les plus de 12 ans.

Malgré la hausse incontestable des contaminations, force est de constater que la vaccin a néanmoins fait ses preuves, même dans ce contexte sanitaire difficile. Ainsi, le nombre de patients gravement atteints est moins important qu'au début de l'année. Si les vaccinés sont également concernés par la nouvelle vague, ces personnes sont moins représentées parmi les malades qui souffrent de formes sévères.

Face à la hausse du nombre de cas en Israël, l'Union européenne a décidé lundi de réimposer des restrictions aux voyages non essentiels depuis ce pays.

(th/L'essentiel)

Ton opinion