Tourisme en Thaïlande – La plage de «The Beach» rouvre au public

Publié

Tourisme en ThaïlandeLa plage de «The Beach» rouvre au public

Victime de son succès, le site situé sur l’île de Ko Phi Phi Le était fermé depuis 3 ans et demi. L’accès est soumis à des conditions strictes.

La baie de Maya, sur l’île de Ko Phi Phi Le, en Thaïlande, est un site touristique qui a été victime de son succès.

La baie de Maya, sur l’île de Ko Phi Phi Le, en Thaïlande, est un site touristique qui a été victime de son succès.

Getty Images/iStockphoto

La plus célèbre plage de l’île de Ko Phi Phi Le, située dans la baie de Maya en Thaïlande, est de nouveau ouverte au public. Sa notoriété est due au film «The Beach» (2000) auquel elle a servi de décor. La fermeture a duré plus de 3 ans et demi. L’ouverture est soumise à des conditions strictes afin de protéger l’environnement.

Le site est ouvert tous les jours de 7h à 18h. Chaque visite est limitée à 60 minutes. Le nombre de personnes est limité à 375 par heure et à 4 125 par jour. Il est formellement interdit de se baigner. Toute infraction est passible de poursuites judiciaires. Les bateaux n’ont plus le droit d’approcher la plage par la baie: ils doivent mouiller de l’autre côté de l’île.

Graves atteintes à l’environnement

Dans le long métrage, quand Richard, campé par Leonardo DiCaprio, cherche le paradis sur Terre, Internet lui indique qu’il le trouvera dans la baie de Maya (voir la vidéo ci-dessous). À l’époque, cette plage était déjà un site touristique fréquenté. Le succès du film a encore augmenté sa popularité. L’arrivée massive de vacanciers a porté préjudice à l’environnement (récif corallien abîmé, déchets, pollution) à tel point qu’en juin 2018 les autorités ont interdit l’accès. Ces trois ans ont notamment permis la réimplantation de coraux.

La nécessité du tourisme

Cette nouvelle, aussi belle qu’une carte postale publicitaire, tombe alors que la Thaïlande ronge son frein en espérant pouvoir accueillir des voyageurs du monde entier. Le 1er novembre, le royaume avait été le premier État asiatique à ouvrir ses frontières aux ressortissants de 63 pays sans leur imposer une quarantaine (vaccin et test obligatoires). Dans les faits, l’accès aux sites touristiques, par exemple Phuket, restait compliqué. Quelques jours avant Noël, face à la montée du variant Omicron, les autorités ont réintroduit la quarantaine obligatoire et suspendu le programme «Test & Go» permettant aux étrangers d’accéder au territoire. Celui-ci aurait dû être réactivé le 4 janvier.

(L'essentiel/Emmanuel Coissy)

Ton opinion