Congés collectifs – La plupart des chantiers à l'arrêt pour trois semaines

Publié

Congés collectifsLa plupart des chantiers à l'arrêt pour trois semaines

LUXEMBOURG - Les congés collectifs démarrent à la fin de la semaine. L’occasion pour les ouvriers de souffler durant trois semaines.

C’est une longue tradition au Luxembourg. Chaque année, à la fin juillet, les entreprises travaillant dans les domaines du bâtiment et du génie civil mais aussi les installateurs sanitaires ainsi que les plafonneurs façadiers ont droit à trois semaines de congés imposés. «Cela a toujours été la coutume de choisir fin juillet comme date. Cela présente des avantages et des inconvénients», dit le secrétaire général adjoint de la Fédération des artisans, Patrick Koehnen.

Remises en question à une époque pas si lointaine, les dates de ces congés collectifs de même que leur durée devraient toutefois demeurer encore quelques années. «Nous avons entamé les négociations de convention collective dans les secteurs concernés au début de l’année et les congés collectifs n’ont pas été remis en cause», précise encore Patrick Koehnen. Le bâtiment et le génie civil bénéficient également de congés collectifs d’une dizaine de jours pour les fêtes de fin d’année.

Les travaux du tram continueront sur le Pont rouge pendant les congés collectifs. Une poursuite du chantier nécessaire pour tenir les délais: le premier tram devrait circuler le 10 décembre entre Luxexpo et le Pont rouge. Les travaux se dérouleront aussi sur le Ban de Gasperich de même que dans les écoles qui doivent être prêtes à la rentrée.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Ton opinion