Texas: La police abat un fugitif soupçonné d’avoir tué une famille

Publié

TexasLa police abat un fugitif soupçonné d’avoir tué une famille

L’homme était activement recherché depuis qu’il avait réussi à s’échapper lors d’un transfert d’une prison à une autre, le 12 mai dernier. Dans sa fuite, il aurait assassiné un adulte et quatre enfants.

Le détenu, qui purgeait une peine de prison à vie pour meurtre, avait réussi à s’échapper il y a trois semaines. Il a finalement été retrouvé et abattu par les forces de l’ordre texanes.

Le détenu, qui purgeait une peine de prison à vie pour meurtre, avait réussi à s’échapper il y a trois semaines. Il a finalement été retrouvé et abattu par les forces de l’ordre texanes.

Photo d’illustration/Getty Images via AFP

Un homme, échappé d’une prison du Texas mi-mai et suspecté d’avoir tué toute une famille durant sa cavale, a été abattu jeudi soir par la police, ont annoncé les autorités de cet État du sud des États-Unis. Les autorités étaient à la recherche de Gonzalo Lopez, 46 ans, depuis qu’il s’est échappé, le 12 mai dernier, lors d’un transfert en bus d’une prison à l’autre.

Les corps de cinq personnes – un adulte et quatre enfants – ont été retrouvés dans une maison près de Centerville, une petite ville à mi-chemin entre Houston et Dallas, a annoncé le shérif local. Le fugitif a été abattu par les tirs de la police à Jourdanton, au sud de San Antonio, quand la police a localisé le véhicule de la famille tuée et réussi à en crever les pneus avec une herse, selon un communiqué de l’administration pénitentiaire texane.

Les autorités avaient offert une récompense de 50 000 dollars

Durant les premiers jours de sa cavale, de très nombreux membres des forces de l’ordre s’étaient mobilisés, notamment à cheval dans la campagne texane, pour retrouver le détenu. Il s’agit de la plus vaste chasse à l’homme de l’histoire récente de l’État. Une récompense de 50 000 dollars avait été annoncée pour toute information permettant de le localiser.

Lors du transport dans l’autobus pénitentiaire, le détenu, condamné à perpétuité pour un meurtre, s’était débarrassé de ses attaches et avait scié la cage métallique dans laquelle il avait été placé avant de poignarder le chauffeur et de prendre la fuite, près de là où a été retrouvée la famille tuée.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires