Au Luxembourg – La police devrait disposer de nouvelles armes

Publié

Au LuxembourgLa police devrait disposer de nouvelles armes

LUXEMBOURG – Les révolvers de la police grand-ducale ne répondent plus aux normes de sécurité. La nouvelle direction de la police cherche une alternative.

La police grand-ducale utilise des révolvers Smith & Wesson depuis des décennies.

La police grand-ducale utilise des révolvers Smith & Wesson depuis des décennies.

Editpress

Les actuelles armes de service de la police grand-ducale pourraient bientôt être remplacées. Les révolvers Smith & Wesson utilisés depuis des décennies au sein de la police, mais dont la sécurité a été mise en doute, devraient être remplacés par des pistolets modernes de calibre 9 millimètres. Le syndicat SNGPL et le nouveau directeur général de la police Philippe Schrantz ont envoyé des signaux en ce sens.

«La direction générale de la police va se pencher sur la question des armes de service, de manière à proposer une alternative appropriée et sécurisée pour une police moderne», a indiqué un porte-parole de la police contacté par L’essentiel. La police veut présenter ses réflexions au ministre de la Sécurité intérieure, Étienne Schneider (LSAP), et «éventuellement lui faire des propositions».

Un accident en 2007

Étienne Schneider «écoutera volontiers» les propositions de la police, selon le ministère. La question du financement reste à régler. Elle s’annonce délicate, puisque ce sont au total 1 800 nouvelles armes qui devront être remplacées. Le ministre des Finances, Pierre Gramegna (DP), aura aussi son mot à dire sur la question.

«Nous sommes la seule police au monde à utiliser encore des révolvers, à part quelques shérifs aux États-Unis. Il est temps de les remplacer», selon Pascal Ricquier, président du syndicat policier SNGPL. Selon les représentants des travailleurs, les armes actuelles présentent un risque pour la sécurité des agents. Des soucis seraient rencontrés lors d’un tir sur 14. «Ce nombre est incroyablement élevé et nous devons espérer qu’il n’y ait pas d’autres accidents». Un fonctionnaire de police a été blessé à la main en 2007 après qu’une balle a explosé dans le barillet.

(Jörg Tschürtz/L'essentiel)

Ton opinion