Mercato – La Premier League toujours plus dépensière

Publié

MercatoLa Premier League toujours plus dépensière

Les clubs anglais ont dépensé près de 745 millions d'euros (630 millions de livres) sur le marché des transferts qui s'est achevé lundi soir, battant le record de 2008 (500 millions de livres).

Le marché des transferts dans les clubs anglais a été dynamisé par le départ de Gareth Bale au Real Madrid.

Le marché des transferts dans les clubs anglais a été dynamisé par le départ de Gareth Bale au Real Madrid.

AFP

Malgré la crise économique mondiale qui se répercute également dans le football, cette inflation des dépenses traduit un bond de 29% par rapport à la saison précédente, où la Premier League avait «seulement» dépensé près de 590 millions d'euros.

Pour faire leur marché, les clubs anglais ont dépensé 120 millions d'euros entre eux, la part du lion ayant été destinée aux clubs étrangers (un montant en augmentation de 60% par rapport à 2012).

«Nos clubs bénéficient financièrement pour la première fois des nouveaux droits TV négociés par la Ligue et chacun touche une partie des 710 millions d'euros supplémentaires pour la saison qui commence, alors que de nombreux clubs européens ont été réticents à acheter de nouveaux joueurs», explique Alex Thorpe, consultant pour Deloitte.

«La clé reste le contrôle des dépenses»

«Même si les clubs anglais n'ont jamais été en aussi bonne position, la clé reste toutefois le contrôle des dépenses, tempère toutefois son collègue Dan Jones. Avec la réglementation tant au niveau du championnat que de l'Europe qui incite les clubs à équilibrer dépenses et recettes, nous espérons qu'il y aura un meilleur équilibre dans les années qui viennent».

Dynamisés par la vente de Bale au Real Madrid qui a rapporté environ 100 millions d'euros à Tottenham, les clubs anglais ont en effet vendu pour seulement 270 mio d'euros et leur balance reste donc déficitaire d'environ 475 millions. Il s'agit là encore d'un record.

Le record national de l'été est décroché par Arsenal qui a mis près de 50 millions d'euros sur la table dans les dernières heures du mercato pour débaucher du Real l'Allemand Mesut Özil.

Les quatre clubs engagés en Ligue des champions cette saison (Arsenal, Chelsea, Manchester City et Manchester United) pèsent eux 37% des transactions globales, avec 270 millions d'euros.

( L'essentiel Online / ats)

Le mercato de la saison 2013/2014 sur L'essentiel Online.

Ton opinion