Législatives en France: La première télé de cette candidate RN a atteint un sommet de malaise

Publié

Législatives en FranceLa première télé de cette candidate RN a atteint un sommet de malaise

Une représentante du Rassemblement national (RN), Mélanie Fortier est complètement passée à côté d’une question qui lui était posée sur France 3, dimanche.

par
joc

À ce stade-là, ce n’est plus un moment de solitude, mais plutôt un océan de malaise. Invitée de l’émission «Dimanche en politique» sur le plateau de France 3 Bourgogne, une candidate aux législatives a complètement perdu les pédales. Candidate du Rassemblement national (RN) dans la deuxième circonscription de Côte-d’Or, Mélanie Fortier devait s’exprimer sur le thème du service public. La question de la journaliste Elsa Bezin était plutôt simple: «Quelle est votre politique en matière de service public?»

Visiblement gênée, la jeune femme a d’abord demandé à son interlocutrice de répéter la question. Le vide intersidéral a ensuite eu l’air de s’installer dans l’esprit de la candidate, qui semblait découvrir le terme de «service public». Complètement larguée, Mélanie Fortier s’est définitivement grillée en demandant à la journaliste de couper cette séquence. Sous le regard gêné des trois autres intervenants, Elsa Bezin a répondu dans un rire embarrassé qu’il lui était impossible d’accéder à sa demande.

«Mélanie Fortier était au courant que c’était enregistré dans les conditions du direct. La règle était connue et acceptée par tous les invités», explique un employé de France 3 Bourgogne au Huffington Post. Ce ratage monumental est devenu viral sur les réseaux sociaux, où il a notamment été repris par le compte Twitter «Malaise TV», qui compte 900’000 abonnés. La candidate RN, qui est étudiante en lettres étrangères, a réagi en évoquant «un moment d’hésitation» lors de sa «première TV».

Ton opinion