En Pologne – La procédure d'extradition contre Polanski rouverte

Publié

En PologneLa procédure d'extradition contre Polanski rouverte

La Pologne annonce rouvrir la procédure l'extradition contre le cinéaste, condamné à circuler uniquement en France, en Suisse et en Pologne depuis 2009.

Roman Polanski, en octobre 2015, à l'issue de son procès à Cracovie qui avait alors refusé son extradition vers les États-Unis.

Roman Polanski, en octobre 2015, à l'issue de son procès à Cracovie qui avait alors refusé son extradition vers les États-Unis.

Le ministre de la Justice polonais, Zbigniew Ziobro, va contester devant la Cour suprême polonaise la décision survenue à l'automne 2015 à Cracovie de ne pas extrader le cinéaste Roman Polanski vers les États-Unis, rapporte mardi l'agence PAP.

Washington a demandé à Varsovie d'extrader Roman Polanski pour une affaire de viol sur mineure datant de 1977, mais une juridiction a rejeté cette requête l'automne dernier.

Extradition vers les États-Unis bloquée

Depuis 1977, le cinéaste franco-polonais est poursuivi pour une affaire de crime sexuel sur mineure de 13 ans. La victime, Samantha Gailey, assure avoir subi un viol sous l'emprise de l'alcool et de la drogue. Après avoir plaidé coupable pour rapports sexuels illégaux avec un mineur en échange de l'abandon de charges plus graves (viol, fourniture d'alcool et de drogue à une mineure), Polanski fuit vers la Grande Bretagne puis vers la France.

Toujours sous le coup d'un mandat d'arrêt, le cinéaste est arrêté à Zurich en septembre 2009. Un an et demi plus tard, Eveline Widmer-Schlumpf annonce que le cinéaste ne sera pas extradé vers les États-Unis. Washington a fait appel de cette décision.

(L'essentiel/Développement suit)

Ton opinion