En Asie – La production d'opium risque d'augmenter

Publié

En AsieLa production d'opium risque d'augmenter

L'Office international de contrôle des stupéfiants (OICS) s'attend à «une nouvelle augmentation de la production d'opium après 2011» en Asie, dans un rapport annuel publié mardi.

Le développement de la culture du pavot en Afghanistan, une hausse du prix de l'opium et le retrait de troupes internationales devraient provoquer une hausse de la production de drogue, selon l'OICS.

Le développement de la culture du pavot en Afghanistan, une hausse du prix de l'opium et le retrait de troupes internationales devraient provoquer une hausse de la production de drogue, selon l'OICS.

AFP

Le président de l'OICS, Hamid Ghose, en attribue les causes à une combinaison entre le «développement de la culture du pavot dans des provinces d'Afghanistan» stimulé par une «augmentation substantielle du prix de l'opium payé aux producteurs», et favorisé par les «retraits prévus au sein de la Force internationale de l'OTAN en Afghanistan» (Isaf).

Si l'Amérique du Nord reste le plus grand marché pour les stupéfiants, l'Europe représente la plus grande part sur le marché des opiacés et la variété des substances consommées dans cette région continue de s'accroître, précise le rapport.

Selon les données de l'OICS, la culture du cannabis s'y développe pour atteindre parfois «une dimension industrielle», la consommation d'héroïne y est le principal problème lié aux stupéfiants en terme de maladie et de mortalité et l'Europe est le deuxième marché mondial pour la cocaïne.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion