Culture au Luxembourg – La protection du patrimoine suscite des inquiétudes
Publié

Culture au LuxembourgLa protection du patrimoine suscite des inquiétudes

LUXEMBOURG - Un débat a eu lieu mercredi à la Chambre des députés sur la protection du patrimoine, suite à une pétition, alors qu'un projet de loi suit son cours.

La destruction des silos de Mersch a été évoquée et dénoncée par les pétitionnaires.

La destruction des silos de Mersch a été évoquée et dénoncée par les pétitionnaires.

Editpress

Comment mieux protéger le patrimoine? Un débat a eu lieu mercredi à la Chambre, suite à une pétition réclamant que celui-ci soit mieux protégé. Le texte avait recueilli 5 300 signatures. Plusieurs destructions de bâtiments, comme des résidences dans la capitale ou les silos de Mersch, ont récemment fait polémique.

Les auteurs de la pétition veulent que soit instaurée de manière automatique une protection pour tous les bâtiments construits avant 1955. Sam Tanson (Déi Gréng), ministre de la Culture, n'y est pas opposée, mais elle a rappelé que l'idée a été rejetée par le passé pour cause d'insécurité juridique. Car il faudrait pour cela créer un inventaire exhaustif, sachant que les dates de construction ne sont pas toujours connues avec certitude. Tous les députés n'ont pas non plus été convaincus par cette proposition.

La création d'un observatoire indépendant pour aider le gouvernement et les communes a été suggérée. Cela a été apprécié par les pétitionnaires. La situation pourrait rapidement évoluer, puisqu'un projet de loi sur la protection du patrimoine suit actuellement son parcours législatif. Dans l'esprit de ce texte, qui remet à plat certaines règles, une personne qui entend effectuer des travaux dans un bâtiment protégé au niveau communal devra nécessairement se référer au Service des sites et monuments nationaux.

(jg/L'essentiel)

Ton opinion