BGL Ligue – La question des tests fait dérailler la reprise
Publié

BGL LigueLa question des tests fait dérailler la reprise

La reprise de la BGL Ligue a été repoussée, après le refus de la ville de Differdange d'organiser un match avec des joueurs qui n'ont pas été testés.

Vendredi, la fédération a décidé le report de toutes les rencontres de la 10e journée de BGL Ligue.

Vendredi, la fédération a décidé le report de toutes les rencontres de la 10e journée de BGL Ligue.

Gerry Schmit

Vendredi, dans un communiqué laconique, la Fédération luxembourgeoise de football (FLF) a fait savoir que tous les matches de BGL Ligue du week-end étaient reportés. Le résultat d'un effet domino enclenché mercredi, par le refus des clubs de tester leurs joueurs au Covid-19. Puis, s'est poursuivi vendredi, avec la décision de la ville de Differdange de ne pas mettre à disposition ses infrastructures, à des équipes refusant de se faire tester, en dépit des recommandations du gouvernement.

«On est suspendus à ce qui se passe en haut»

Dans ce marasme, tous les regards sont tournés vers la fédération à qui les clubs demandent de prendre ses responsabilités en élaborant des règles claires et en rendant ces tests antigéniques financés par l'État obligatoires. «Vendredi, Paul Philipp (le président de la FLF) m'a assuré que la fédération prendrait des décisions lundi (aujourd'hui)», explique Fabio Marochi.

En attendant, c'est tout le football luxembourgeois qui est dans l'incertitude. «On est suspendus à ce qui se passe en haut, explique Dan Huet, l'entraîneur de Wiltz. On veut des décisions claires et ne pas être prévenus 48 heures avant un match».

(Nicolas Grellier/L'essentiel)

Ton opinion