Réforme – La réforme des pensions au vote pour décembre
Publié

RéformeLa réforme des pensions au vote pour décembre

LUXEMBOURG - Les députés ont adopté, ce jeudi,
18 amendements au texte sur la réforme des pensions. Il doit repasser par le Conseil d'État.

Les périodes d'études et de formation professionnelle entre 18 et 27 ans continueront à être considérées comme des périodes d'assurance assimilée, selon le projet de loi.

Les périodes d'études et de formation professionnelle entre 18 et 27 ans continueront à être considérées comme des périodes d'assurance assimilée, selon le projet de loi.

Editpress

La manifestation des syndicats de mardi place Clairefontaine n'aura rien donné. Jeudi, les députés ont adopté 18 amendements sur le texte du projet de loi réformant le système des pensions au Luxembourg. Les parlementaires ont bien validé la fin de l'ajustement des pensions à partir du 1er janvier. Ils ont aussi décidé le relèvement progressif de la majoration forfaitaire des pensions les plus basses de 23,5% à 28% de façon progressive sur les quarante prochaines années.

«Une régression», pour le député déi Lénk, Serge Urbany, «une contribution des pensionnés dans le cadre de cette réforme», pour le député libéral et vice-président de la commission de la santé, Carlo Wagner. Concrètement, la suppression de l'allocation de fin d'année de 800 à 900 euros pour les retraités les plus démunis doit être compensée par cette augmentation de la majoration forfaitaire. «Une compensation qui n'en est pas une et qui montre bien combien la Chambre est déconnectée des réalités», regrette Serge Urbany.

À noter aussi que les périodes d'études et de formation professionnelle entre 18 et 27 ans continueront à être considérées comme des périodes d'assurance assimilée.
Le texte avec ses amendements va désormais repasser entre les mains des conseillers d'État. Il pourra ensuite être mis au vote des députés d'ici la fin de l'année. «On est dans le calendrier», se félicite le député libéral.

Patrick Théry

Ton opinion