France/Grand Est – La région Grand Est emploie trop d'hommes

Publié

France/Grand EstLa région Grand Est emploie trop d'hommes

METZ - Dans l’organigramme de la nouvelle Grande Région, la plupart des postes clés sont occupés par des hommes. Résultat: 60 000 euros d'amende!

Le Grand Est a donc reçu une amende de 60 000 euros à payer à l’État pour être hors des clous dans ses équipes, de Reims à Strasbourg en passant par Metz.

Le Grand Est a donc reçu une amende de 60 000 euros à payer à l’État pour être hors des clous dans ses équipes, de Reims à Strasbourg en passant par Metz.

AFP

Dans l’organigramme de la nouvelle région Grand Est, la plupart des postes clés sont occupés par des hommes. Voilà ce qui ressort d'un rapport ministériel sorti il y a quelques jours. La région Grand Est ne respecterait donc pas la loi Sauvadet, qui exigeait 30% de femmes en 2016 aux nouveaux postes à responsabilité de la fonction publique. Aujourd'hui, deux ministères sont épinglés: l’Armée (19%) et la Justice (20%), mais aussi deux villes et une seule région en France… en l'occurrence le Grand Est, dernier de la classe.

Le Grand Est a donc reçu une amende de 60 000 euros à payer à l’État pour être hors des clous dans ses équipes, de Reims à Strasbourg en passant par Metz. C'est d'ailleurs la seule région de l'Hexagone à écoper d'une telle sanction. Aucune donnée statistique par genre n'a été communiquée encore mais le Grand Est n'est pas sorti d'affaire puisque pour l'année 2017, la loi exigeait 40% de femmes à un poste à responsabilité, contre 30% en 2016. À Suivre...

(NC/L'essentiel)

Ton opinion