Luxembourgeoise à Londres: «La reine était si jeune quand je l'ai vue accéder au trône»

Publié

Luxembourgeoise à Londres«La reine était si jeune quand je l'ai vue accéder au trône»

LUXEMBOURG/LONDRES – Résidente luxembourgeoise, Jacqui était à Londres le jour du décès de la reine Elizabeth II.

1 / 6

Lundi matin, Jacqui Spence, de retour au Luxembourg, était devant sa télévision pour assister aux funérailles de la reine Elizabeth II. En Angleterre, ses petits-enfants, dispensés d’école «ont certainement fait de même. Ça doit être éprouvant pour la famille royale, cela fait une semaine qu’ils sont en service. Je me demande ce que le prince George et la princesse Charlotte pensent de tout cela. Ils sont si petits», s’interroge-t-elle.

Le jeudi 8 septembre, jour du décès de la reine, fruit du hasard, la résidente luxembourgeoise chapeautait un voyage de la British Luxembourg Society, d’une quinzaine de personnes, arrivées à Londres le matin même. «La journée s’était passée de manière tout à fait normale. Un peu pluvieuse mais très agréable. C’est en fin d’après-midi en rentrant à l’hôtel que nous avons appris la nouvelle aux informations. Nous étions choqués, c’était un sentiment très étrange», relate-t-elle. Inutile de préciser que leur agenda a été bousculé. «Je ne sais pas combien de livres de condoléances nous avons signés en quatre jours», sourit Jacqui. «Vendredi, nous avons eu la chance d’aller au palais de Buckingham pour l’hommage. La foule rassemblée dégageait un vrai sentiment de calme», témoigne-t-elle.

Octogénaire, Jacqui se souvient quand, enfant, elle a vu les images de la reine entrer en fonction. «Elle était si jeune quand elle a pris ces responsabilités, s’émeut-elle. Elle a été une grande inspiration pour les femmes. Comme nous, elle faisait partie de la génération silencieuse. Pour la plupart, nous nous occupions de nos foyers, mais elle a dû le faire tout en endossant le rôle de monarque».

(Séverine Goffin)

Ton opinion

3 commentaires