Royaume-Uni - La reine renonce à la messe du Jeudi Saint

Publié

Royaume-UniLa reine renonce à la messe du Jeudi Saint

Elizabeth II, qui a récemment admis avoir des difficultés à se déplacer, a renoncé à participer la semaine prochaine à la cérémonie religieuse du Jeudi Saint à laquelle elle assiste traditionnellement.

Britain's Queen Elizabeth II attends a Service of Thanksgiving for her late husband, Britain's Prince Philip, Duke of Edinburgh, at Westminster Abbey in central London on March 29, 2022. - A thanksgiving service will take place on Tuesday for Queen Elizabeth II's late husband, Prince Philip, nearly a year after his death and funeral held under coronavirus restrictions. Philip, who was married to the queen for 73 years, died on April 9 last year aged 99, following a month-long stay in hospital with a heart complaint. (Photo by RICHARD POHLE / POOL / AFP)

AFP

La monarque qui fête ses 96 ans à la fin du mois sera représentée par le prince Charles, héritier de la couronne, et son épouse Camilla, a précisé Buckingham Palace. La reine participe habituellement tous les ans à cette cérémonie. Selon une tradition qui remonte au XIIe siècle, elle distribue aux fidèles des pièces de monnaie frappées pour l'occasion. C'est le prince Charles qui s'en chargera cette année lors d'une messe au château de Windsor.

La reine a considérablement allégé son agenda depuis une nuit d'hospitalisation en octobre pour des examens dont la nature n'a jamais été révélée. Elle s'est repliée depuis le début de la pandémie au château de Windsor, à une quarantaine de kilomètres de Londres, et a récemment admis avoir des difficultés à se déplacer.

Après avoir annulé plusieurs engagements, elle a participé la semaine dernière à une cérémonie religieuse en hommage à son défunt époux le prince Philip à l'abbaye de Westminster, à Londres. La messe du Jeudi Saint commémore selon la tradition chrétienne le dernier souper de Jésus avec les douze apôtres et fait partie des préparatifs du dimanche de Pâques, qui marque la résurrection de Jésus.

(AFP)

Ton opinion

6 commentaires