Ecole au Luxembourg – La rentrée scolaire coûte-t-elle trop cher?

Publié

École au LuxembourgLa rentrée scolaire coûte-t-elle trop cher?

LUXEMBOURG - L’OGBL a dénoncé jeudi la hausse du coût de la rentrée scolaire. Le syndicat a invité le gouvernement a réévaluer l’allocation de rentrée scolaire et offrir davantage de compensations aux frontaliers.

L'OGBL demande une réévaluation de l'allocation de rentrée scolaire (AFP)

L'OGBL demande une réévaluation de l'allocation de rentrée scolaire (AFP)

C’est aujourd’hui le grand jour: petits et grands ont repris le chemin de l’école avec des cartables... plus chers. C’est ce qu'indique l’OGBL qui dénonce la hausse du coût de rentrée scolaire: désindexées en 2006, les allocations familiales et donc l’allocation de rentrée scolaire ont fondu de près de 2,5% par an soit 12,5% en cinq ans à cause de l’inflation. «Or, il est peu probable que le coût des vêtements, livres, cahiers, classeurs, stylos, etc. aient baissé depuis 2006», indique dans un communiqué l’OGBL, qui est «d’avis qu’il faudrait adapter l’allocation en conséquence».

De plus, le syndicat indique que cette désindexation a été, certes, compensée par la mise en place de chèques-service «mais seulement pour les moins de 13 ans et pour les résidents», rappelle Mil Lorang, porte-parole de l’OGBL, contacté par L’essentiel Online. «Nous demandons aujourd’hui des compensations pour les plus de 13 ans et pour tous les enfants des frontaliers qui ne reçoivent pas ces chèques».

Un enfant sur cinq dans la pauvreté

Du côté des parents d’élèves, la Fapel (Fédération des associations de parents d’élèves du Luxembourg) est très inquiète de la hausse de la pauvreté chez les enfants. «Le Luxembourg compte aujourd’hui 20% d’enfants qui vivent dans une situation de pauvreté relative», explique Michèle Retter, présidente de la Fapel, qui est extrêmement préoccupée notamment par les élèves du secondaire pour qui la rentrée est encore plus chère.

«Dans le fondamental, les livres sont fournis, après, le budget dans ce domaine devient très lourd pour les familles: il faut compter entre 300 et 400 euros par rentrée», indique la présidente. «En un an, le nombre de familles qui nous demande de l’aide a quasiment doublé, elles ont de plus en plus de mal à faire face ne serait-ce que pour payer la cantine, 25 euros par semaine».

(MC/L'essentiel Online)

L'allocation de rentrée scolaire

Pour les enfants de 6 à 11 ans:

- un enfant: 113,15 euros

- deux enfants: 194,02 euros

- trois enfants: 274,82 euros

Pour les plus de 12 ans:

- un enfant: 161,67 euros

- deux enfants: 242,47 euros

- trois enfants: 323,34 euros

Ton opinion