Au Luxembourg – La reprise des concerts retardée, mais l'espoir est là
Publié

Au LuxembourgLa reprise des concerts retardée, mais l'espoir est là

LUXEMBOURG - Avec la jauge limitée à 200 personnes, la plupart des concerts prévus jusqu’à la fin février seront reportés. Mais l’optimisme est de mise pour le printemps prochain.

Il faudra encore attendre un peu avant une vraie reprise des concerts au Luxembourg.

Il faudra encore attendre un peu avant une vraie reprise des concerts au Luxembourg.

L'essentiel/Vincent Lescaut

«L’automne nous avait offert une grande bouffée d’oxygène. Mais l’incertitude est revenue. Ce début d’année est un peu comme la procession dansante d’Echternach, trois pas en avant et deux en arrière», résume Olivier Toth, directeur général de la Rockhal. La jauge de 200 personnes imposée jusqu’au 28 février, du fait du contexte sanitaire, complexifie encore le travail des programmateurs au Luxembourg.

«Jusque fin février, nous ne maintiendrons qu’un ou deux shows. La vision à six mois n’existe pas, mais la situation est meilleure que celle de l’an dernier», confie Michel Welter. Pourtant, entre reports et nouveaux concerts programmés, «l’offre proposée sur le premier semestre 2022 est hallucinante», reconnaît le gérant de l’Atelier. «C’est une année hors du commun, qui mêle trois ans d’ambition de tournées», abonde Olivier Toth.

Les salles sont tributaires du contexte international. «Nous continuons normalement, le souci vient des annulations de tournées», explique Marc Hauser, programmateur des Rotondes. «La majorité des concerts seront annulés en janvier et février», confirme Marc Scheer, programmateur de la KuFa. Malgré le manque de visibilité, l’offre pléthorique permet de rester optimiste. «Pour mars et avril, tout tient encore, et ça s’annonce bien», promet Marc Hauser. «L’enthousiasme va revenir. Et nous gardons espoir grâce à la programmation prévue jusqu’à cet été», conclut Olivier Toth.

(Cédric Botzung/L'essentiel)

Ton opinion