La Russie veut acheter un navire militaire français

Publié

La Russie veut acheter un navire militaire français

Moscou espère conclure d'ici la fin de l'année une transaction pour prendre possession d'u porte-hélicoptère Mistral.

La Russie veut un porte-hélicoptère français. (AFP)

La Russie veut un porte-hélicoptère français. (AFP)

La Russie espère conclure un accord d'ici la fin de l'année avec la France pour lui acheter un porte-hélicoptères de classe Mistral et en produire ensuite conjointement plusieurs exemplaires.

"Nous étudions la possibilité d'acheter un tel navire en France", a déclaré le chef d'état-major russe, le général Nikolaï Makarov, à Oulan-Bator.

«Processus difficile»

"Pour l'heure, nous parlons d'un navire. Et nous voulons aussi mettre en place la production d'au moins quatre ou cinq navires de cette classe. Nous n'avons pas de navire de cette classe", a-t-il expliqué, précisant que la Russie voulait conclure cet accord "cette année".

"C'est un processus très difficile et qui demande beaucoup de moyens. Aucun pays dans le monde ne peut produire tout tout seul", a-t-il souligné

200 mètres de long

Le responsable a refusé d'indiquer le coût d'une telle transaction. Il n'a par ailleurs pas précisé si la Russie voulait acheter un des deux navires de cette classe déjà existants, le Mistral et le Tonnerre, ou un navire encore à construire.

Comme son jumeau le Tonnerre, le Bâtiment de projection et de commandement (BCP) Mistral est un porte-hélicoptères d'assaut amphibie.

Long de 200 mètres pour 32 de large, il peut accueillir simultanément six hélicoptères.

Il est doté d'un hôpital comptant 69 lits, 900 m2 de locaux sont à la disposition d'états-majors et 450 fantassins peuvent y loger.

Il est construit par le chantier naval militaire DCNS et les Chantiers de l'Atlantique, à Saint-Nazaire (ouest).

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion