La sécurité routière devant le Vauban et l'Ecole européenne I pose question

Publié

À Luxembourg La sécurité routière devant le Vauban et l'Ecole européenne I pose question

LUXEMBOURG – Des parents d'élèves des deux établissements s'alarment de la «dangerosité» pour les élèves du boulevard Adenauer et du boulevard de Kockelscheuer. La Ville de Luxembourg répond.

par
Olivier Loyens
L'association des parents d'élèves de l'Ecole Européenne I avait mené en septembre une action de sensibilisation.

L'association des parents d'élèves de l'Ecole Européenne I avait mené en septembre une action de sensibilisation.

Association des parents d'élèves de l'Ecole Européenne I

«Le boulevard de Kockelscheuer est extrêmement dangereux avec non seulement les voitures, les voies de bus mais aussi les véhicules de secours qui roulent vite. Faudra-t-il un drame pour avoir les mesures de sécurité adéquates?», peste Fabienne*. Cette mère de deux enfants de 5 et 7 ans scolarisés au Lycée Vauban se demande pourquoi cette école privée ne bénéficie pas, sur la voie publique, d’agents municipaux pour aider les élèves à traverser.

Francesca Flego, présidente de l'association des parents d'élèves de l'École européenne I, soulève la même problématique. «Sur le boulevard Adenauer, le trafic est très intense et il n'y a aucune aide pour les petits enfants pour traverser la route. Toute une série de petits accidents se succèdent jour après jour».

La présence d'un agent municipal «pas nécessaire»

Interrogée, la Ville de Luxembourg explique que pour ces deux écoles les signalisations horizontales et verticales relatives à la réglementation et à l’organisation de la circulation ont été réalisées «de manière explicite et sans équivoque», et que les signalisations lumineuses sont «parfaitement conformes» au code de la route. «La Ville a donc pris toutes les dispositions pour garantir la sécurité des usagers circulant aux endroits en question, et plus particulièrement pour les enfants fréquentant les établissements scolaires», estime-t-elle.

Prenant le cas de Lycée Vauban, la municipalité juge que la présence d’un agent municipal ne s’avère «pas nécessaire». «Les seuls risques de sécurité émanent des comportements peu prudents de bon nombre de voitures qui, pour déposer ou récupérer des enfants, n’hésitent pas à effectuer des arrêts ou stationnement sauvages et illicites, entre autres sur les trottoirs autour des passages pour piétons», poursuit-elle.

Prochain arrêt de tram en face du Vauban

La Ville indique avoir adressé un courrier à la direction de l’école ainsi qu’au comité des parents, afin de sensibiliser les parents au respect des règles essentielles en vigueur. Par ailleurs, la Ville dit être «en contact régulier» avec le commissariat de proximité qui fait «régulièrement» des contrôles pour sévir contre les véhicules en infraction. À plus long terme, Pascale Jean-Basptiste, directrice exécutive du Lycée Vauban, affirme que l'arrivée du tramway en 2023 permettra d'améliorer la sécurité routière. «Avec le futur arrêt juste en face de l'établissement, il ne sera plus nécessaire de traverser le boulevard», précise-t-elle.

De son côté, Martin Wedel, directeur de l'Ecole européenne I, note que les réaménagements au Kirchberg prévus dans les 5 à 10 années à venir, et plus particulièrement autour de l'établissement, «visent tous à favoriser la mobilité douce, le transport en commun et la réduction du trafic automobile individuel».

*Le prénom a été modifié

Ton opinion

72 commentaires