La SNCF rallonge ses «périodes de pointe»

Publié

La SNCF rallonge ses «périodes de pointe»

Plus de «blanc» et moins de «bleu»: les nouveaux tarifs SNCF visent à étaler les départs. Mais ils vont aussi vider plus rapidement nos porte-monnaie.

À partir du 6 juillet, les périodes "blanches" (ou "de pointe") s'étaleront désormais de 06h30 à 8h du lundi au vendredi, du lundi au jeudi de 17h à 18h30, le vendredi de 14h à 20h et le dimanche de 15h à 20h. Auparavant, les périodes "blanches" étaient appliquées le lundi de 5h à 10h ainsi que le vendredi et le dimanche de 15h à 20h.

Ces modifications ne concernent que les 10% de voyageurs qui n'ont pas d'abonnement mais voyagent avec une carte commerciale (12-25, Senior...), a précisé une porte-parole de la SNCF. L’objectif avoué est d’"inciter les voyageurs occasionnels à décaler leurs voyages" hors des périodes de pointe. Par exemple, un voyageur porteur d'une carte 12-25 a droit à 50% de réduction en heure creuse ("bleue") mais 25% en période "blanche".

La Fédération nationale des usagers des transports (Fnaut) a une autre vision de la décision. Selon elle cela va "se traduire par une très forte augmentation des prix pour trois catégories de voyageurs, celles précisément dont le pouvoir d'achat est le plus limité: les juniors, les enfants accompagnés et les seniors".

La compagnie nationale, confrontée à une quasi-saturation des TER le soir et le matin, voit en revanche ses trains à peine remplis le reste de la journée. Un trajet en TER fait en moyenne 60 km, pour un prix moyen de 10 euros, a rappelé la SNCF.

Lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion