Logement au Luxembourg - La subvention de loyer reste peu prisée

Publié

Logement au Luxembourg La subvention de loyer reste peu prisée

LUXEMBOURG – Le nombre de foyers qui font appel à la subvention de loyer progresse d'année en année. Mais en 2021, seulement 19,8% des ménages éligibles l'ont touché.

Le nombre modeste de bénéficiaires «ne tient pas à la lourdeur administrative», estimait Henri Kox.

Le nombre modeste de bénéficiaires «ne tient pas à la lourdeur administrative», estimait Henri Kox.

Est-ce dû à un manque d'informations? En 2021, seulement un ménage éligible sur cinq (19,8%) a bénéficié de la subvention de loyer. C'est ce qu'indique Henri Kox, le ministre du Logement, dans une réponse parlementaire. Soit 7 146 locataires sur 36 000. Étant donné «les faibles délais de traitement et le faible nombre de refus», le nombre modeste de bénéficiaires «ne tient pas à la lourdeur administrative», estimait en 2020 Henri Kox.

L'Observatoire de l'habitat mène actuellement une étude afin de savoir pourquoi trop peu de ménages sollicitent la subvention. Les résultats seront connus dans le courant de l'année. Pour rappel, le dispositif avait été lancé en 2016. Il avait alors été demandé par 1 090 ménages. L’assouplissement des règles en 2018 avait fait «considérablement augmenter» le nombre de bénéficiaires, souligne le ministre: 4 433 ménages en 2018, 5 636 en 2019 et 6 541 en 2020.

Ministère du Logement

Selon l'économiste de la Fondation Idea Michel-Edouard Ruben, il pourrait y avoir une alternative pour «s’occuper du sort peu enviable des locataires du marché privé (taux d’effort moyen de 37%, reste à vivre après paiement du loyer causant des fins de mois difficiles, à partir du 17 pour nombre d’entre eux, etc.)». Il propose ainsi de rendre une fraction des loyers versés déductible du revenu imposable.

(ol)

Ton opinion

10 commentaires