Abbaye de Neumünster – La succession de Claude Frisoni se prépare

Publié

Abbaye de NeumünsterLa succession de Claude Frisoni se prépare

LUXEMBOURG - Le directeur de l'abbaye de Neumünster prendra sa retraite en fin d'année. Son remplaçant sera bientôt désigné.

«Je ne pars ni par flemme ni par fatigue», affirme Claude Frisoni.

«Je ne pars ni par flemme ni par fatigue», affirme Claude Frisoni.

Editpress

«Je suis arrivé dans le préfabriqué, sur le site, en 2002. Le Centre culturel de rencontre abbaye de Neumünster (CCRN) a ouvert en 2004. Je pense que le directeur d'un centre culturel ne devrait pas rester en place plus de dix ans». Claude Frisoni, directeur du CCRN, fera valoir ses droits à la retraite au 31 décembre prochain, à 59 ans, histoire de «profiter de la vie».

La succession est déjà en train de se préparer au sein de l'institution culturelle du Grund. Selon le texte de loi créant le CCRN, le conseil d'administration doit en désigner le directeur et proposer un nom à la ministre de la Culture, qui validera. Une petite annonce pour trouver un directeur a été diffusée à la mi-mars et le conseil d'administration a sélectionné une demi-douzaine de candidats répondant aux attentes. Le nouveau directeur ne devrait pas venir de très loin.

L'offre d'emploi stipulait en effet que les candidats doivent maîtriser le luxembourgeois. Une nouvelle phase de désignation se déroule cette semaine, celle des entretiens d'embauche. Deux sessions sont programmées d'ici ce week-end et le candidat choisi devrait être proposé à la ministre dans les jours à venir, pour une entrée en fonction à l'automne. «Je veux que mon successeur puisse travailler avec moi en novembre et décembre, précise Claude Frisoni. Cela permettra de bien le préparer et d'opérer une transition sans heurts, dans la continuité. Je ne veux pas qu'on me regrette».

Jérôme Wiss

Ton opinion