Avancée diplomatique – La Suède reconnaît l'Etat de Palestine

Publié

Avancée diplomatiqueLa Suède reconnaît l'État de Palestine

La chef de la diplomatie suédoise a annoncé que son gouvernement serait le premier d'Europe occidentale à faire un pas en direction de Mahmoud Abbas.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a applaudi la décision suédoise.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a applaudi la décision suédoise.

AFP

La Suède devient ainsi le premier pays occidental de l'UE à effectuer cette démarche. Le président palestinien Mahmoud Abbas a qualifié cette décision de «courageuse et historique». Mahmoud Abbas a appelé les autres pays qui ne l'ont pas fait à suivre l'exemple suédois, a indiqué un porte-parole.

«Aujourd'hui, le gouvernement prend la décision de reconnaître l'État de Palestine. C'est un pas important qui confirme le droit des Palestiniens à l'auto-détermination», a indiqué la ministre des Affaires étrangères, Margot Wallström, dans une tribune publiée dans le quotidien Dagens Nyheter.

Au moins 112 pays ont reconnu l'État de Palestine

«Le gouvernement considère que les critères de droit international pour une reconnaissance de l'État de Palestine sont remplis»: un territoire, «bien que sans frontières fixes», une population et un gouvernement, a-t-elle ajouté. «Nous espérons que cela montre la voie à d'autres», a affirmé Mme Wallström.

Selon un décompte, au moins 112 pays ont reconnu l'État de Palestine. D'après l'autorité palestinienne, ils seraient 134, dont sept membres de l'Union européenne - qu'ils l'aurait reconnu avant leur rentrée dans l'UE: la République tchèque, la Hongrie, la Pologne, la Bulgarie, la Roumanie, Malte et Chypre.

(L'essentiel/ats)

Ton opinion