Publié

FuturLa technologie au service de la cuisine

La robotique ainsi que l'intelligence artificielle sont de plus en plus utilisées dans les cuisines pour nous rendre les tâches plus faciles.

Un petit café avec le robot Barista!

Un petit café avec le robot Barista!

AFP/Robyn Beck

Après les fours connectés et les assistants vocaux qui nous dictent les recettes, l’intelligence artificielle (IA), la blockchain et la robotique envahissent à leur tour les cuisines. Au salon des technologies de grande consommation de Las Vegas, où se dessinent certaines tendances d’un futur plus ou moins proche, même les réfrigérateurs deviennent «intelligents», c’est-à-dire connectés et pourvus d’IA pour anticiper les besoins des humains.

GE Appliances, une entité du chinois Haier, a par exemple présenté un logiciel intégré à un micro-ondes qui suggère des recettes en fonction de la nourriture contenue dans le frigo. «Vous pouvez voir tout ce que vous avez à manger et recevoir des recommandations, afin de moins gaspiller», indique Jeremy Miller de GE Appliances.

Un grill connecté

Si en plus le système est couplé avec un four et des plaques compatibles, le logiciel surveillera aussi la cuisson en fonction des choix du consommateur. Pour les cuistots d’extérieur, Weber a dévoilé une application et un grill connecté, qui utilise l’IA pour que la viande soit cuite à point ou saignante juste comme vous l’aimez, le fromage de la pizza bien fondu et la dinde de Noël juteuse à souhait.

C’est du moins la promesse de Chris Scherzinger, directeur de Weber-Stephen Products. «Avec nos 70 ans d’expérience dans les grills, nous avons développé des algorithmes capables de savoir à quel moment exactement l’intérieur du steak est cuit», assure-t-il.

Couper les oignons

Les chefs plus paresseux pourront bientôt faire appel à des robots pour leur faciliter les tâches fastidieuses, comme couper les oignons. «Julia», un appareil conçu par CookingPal, est aussi connectée à une plateforme qui suggère des recettes, mais elle va plus loin, en s’occupant des préparations.

D’après la société basée à Hong Kong, «Julia» peut peser, couper, cuire et même nettoyer derrière elle.

Signaler les manques

La start-up californienne PantryOn propose de son côté d’installer un système qui s’adapte à tous les frigos ou remises pour signaler quels ingrédients sont sur le point de manquer.

Contrairement à d’autres solutions similaires, PantryOn se base sur le poids, et «elle peut établir une liste de courses que vous pouvez commander sur l’appli», précise la fondatrice, Fadi Shakkour.

(L'essentiel)

Ton opinion