En Asie – La terre tremble au Japon et en Nouvelle-Zélande
Publié

En AsieLa terre tremble au Japon et en Nouvelle-Zélande

Une secousse au large des côtes du Japon a été ressentie jusqu’à la banlieue de Tokyo jeudi. Une autre s’est produite ensuite sur l’île du Sud de Nouvelle-Zélande.

The entertainment district of Kabukicho is pictured in Tokyo on June 24, 2020. (Photo by CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

The entertainment district of Kabukicho is pictured in Tokyo on June 24, 2020. (Photo by CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

AFP/Charly Triballeau

Un séisme de magnitude 5,9 s’est produit jeudi au large des côtes du Japon et un autre, de magnitude 5,5, quelques heures plus tard en Nouvelle-Zélande, selon l’Institut de géophysique américain (USGS). L’épicentre du premier séisme a été détecté à une profondeur de 25 kilomètres, à une quarantaine de kilomètres de la préfecture de Chiba, à l’est de Tokyo, mais aucune alerte au tsunami n’a été lancée.

L’agence météorologique japonaise a quant à elle évalué la magnitude à 6,2, tout en précisant sur son site Internet qu’il ne posait «aucun risque de tsunami». La secousse, qui s’est produite à 4h47 locales, a été ressentie dans la banlieue de Tokyo, selon les médias japonais.

Le deuxième séisme, en Nouvelle-Zélande, s’est quant à lui produit à 10h20 au large de la côte de la région isolée de Milford Sound, sur l’île du Sud. Le service néo-zélandais de sismologie GeoNet a évalué le séisme à 5,9, contre 5,5 pour l’USGS. Le tremblement de terre a été ressenti par la population, mais sans faire de dégâts matériels selon la police.

Le Japon et la Nouvelle-Zélande se trouvent sur la «ceinture de feu» du Pacifique, un arc d’intense activité sismique qui s’étend à travers l’Asie du Sud-Est et le bassin du Pacifique.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion