La Tiguan roule hors des chemins tracés par la Golf

Publié

La Tiguan roule hors des chemins tracés par la Golf

Lancée depuis le mois de septembre au Luxembourg, la Tiguan permet à Volkswagen de faire son entrée dans la catégorie des SUV compacts par la grande porte.

Pour tirer son épingle du jeu dans l’un des secteurs les plus disputés du marché, Volkswagen n’a pas tenté de révolutionner les choses avec sa Tiguan.

Avant tout consensuelle, celle-ci s’appuie sur les nombreux acquis de l’inamovible famille Golf, dont elle est une extrapolation. En revanche VW entend marquer sa différence sur le plan technique à travers un saupoudrage d’innovations. Mais aussi sur le plan psychologique en démontrant que sa Tiguan dépasse la simple fonction de SUV d’apparat en pouvant tenir le rôle d’un crapahuteur-né s’il le faut, en proposant carrément deux faces avant.

L’une ayant un museau plus relevé à sa base (avec un angle d’attaque de 18 degrés pour les spécialistes), qui rend la version Track & Field réellement «off road». Et l’autre, plus élégante (angle de 28 degrés et –3 cm en longueur), prédestinée aux usages plus fréquemment routiers, solution vraisemblablement plébiscitée.

Autant d’atouts qui hissent la Tiguan en solution de remplacement intéressante des références en place parmi les SUV compacts.

Jacques Chassot

Ton opinion