Au Luxembourg – La vente des feux d'artifice et pétards est lancée
Publié

Au LuxembourgLa vente des feux d'artifice et pétards est lancée

LUXEMBOURG - La vente des feux d’artifice et pétards débute cette semaine. Où pourrez-vous en acheter et sous quelles conditions?

Le vendeur qualifié doit vérifier l’âge des acheteurs ainsi que les quantités emportées.

Le vendeur qualifié doit vérifier l’âge des acheteurs ainsi que les quantités emportées.

Editpress/François Aussems

À partir de ce mardi, les feux d’artifice et autres pétards en vue de la nuit de la Saint-Sylvestre débarquent dans les rayons des supermarchés. Mais uniquement dans certains magasins et selon des règles à respecter à la lettre. L’Inspection du travail et des mines (ITM) veille au grain par l’intermédiaire des douaniers chargés de mener des contrôles pour le compte de l’ITM.

«Toutes les ventes de matériel comme les pétards ou les feux d’artifice sont sujettes à autorisation. Les conditions de vente doivent d’ailleurs être remplies auprès de l’ITM un an à l’avance», explique-t-on ainsi du côté des douanes.

Vérifier l'âge

Si les vendeurs doivent s’y prendre à l’avance pour être autorisés à vendre ces engins, en revanche, il n’existe plus depuis peu de restrictions quant aux dates auxquelles les pétards et les feux d’artifice peuvent être vendus. «Toutes les ventes doivent se faire auprès d’un comptoir. Les pétards comme les feux d’artifice ne peuvent pas simplement être placés en rayon en libre-service. Cela permet ainsi à un vendeur qualifié de vérifier l’âge des acheteurs ainsi que les quantités emportées par chacun d’eux», avancent encore les Douanes et Accises.

Avant d’acheter ses engins explosifs, le consommateur est aussi encouragé à bien lire la notice d’utilisation. Elle doit être obligatoirement rédigée dans l’une des trois langues officielles du Luxembourg et reprendre les précautions d’usage ainsi que la limite d’âge qui est de 16 ans au minimum. Enfin, les stations-services ont interdiction formelle de vendre des pétards et des feux d’artifice, même dans un shop isolé.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Ton opinion