La vie de 56 000 enfants menacée par la crise

Publié

La vie de 56 000 enfants menacée par la crise

Les enfants les plus démunis seront les premières victimes de la crise mondiale.

L'Asie est passée d'une crise économique à une crise sociale sans précédent. (afp)

L'Asie est passée d'une crise économique à une crise sociale sans précédent. (afp)

La crise financière risque d’entraîner la mort de plus de 56 000 enfants dans les pays d’Asie les plus pauvres, a averti dimanche un haut responsable de la Banque asiatique de développement (BAD).

La chute de la croissance «aura de graves conséquences économiques et sociales dans la région», a déclaré le directeur général de la BAD, Rajat Nag, en marge de l’assemblée générale annuelle de l’institution qui se déroule à Bali jusqu’à mardi.

«Il ne s’agit pas seulement d’une crise économique, mais aussi d’une crise sociale», a-t-il dit. «Dans les pays en développement, nos estimations montrent que le déclin économique aura de graves conséquences causant la mort de plus de 56 000 enfants dans la région», a-t-il ajouté.

En février, la Banque mondiale avait estimé que, si la crise persistait, de 200 000 à 400 000 enfants pourraient mourir tous les ans à travers le monde sur la période 2009-2015.

Ton opinion