En Slovaquie – La voiture volante obtient un feu vert pour s'envoler
Publié

En SlovaquieLa voiture volante obtient un feu vert pour s'envoler

Après 70 heures d'essais en vol et plus de 200 décollages et atterrissages, la voiture volante slovaque AirCar a obtenu un premier feu vert pour s'envoler.

«La certification d'AirCar ouvre la porte à la production en série de voitures volantes très efficaces», a déclaré Stefan Klein, fondateur et patron de KleinVision.

«La certification d'AirCar ouvre la porte à la production en série de voitures volantes très efficaces», a déclaré Stefan Klein, fondateur et patron de KleinVision.

KleinVision

La voiture volante slovaque AirCar a obtenu un premier feu vert pour s'envoler avec le certificat de navigabilité décerné par l'Autorité des transports à Bratislava, a annoncé mardi cet organisme public slovaque. «La certification d'AirCar ouvre la porte à la production en série de voitures volantes très efficaces», a déclaré Stefan Klein, fondateur et patron de KleinVision, l'entreprise qui a conçu et fabriqué ce véhicule hybride, mi-voiture, mi-avion.

«C'est une confirmation officielle de notre capacité à transformer définitivement les voyages sur les moyennes distances», a-t-il affirmé dans un communiqué de presse. Dans l'aviation, le terme «distances moyennes» correspond à des parcours inférieurs à 2 000 km. AirCar a réalisé son premier vol interurbain en juin 2021. Propulsé par un moteur BMW de 1,6 litre, il peut décoller d'une piste de 300 m de long. Volant à 170 km/h, son autonomie est de 1 000 km.

70 heures d'essais en vol

La transformation automatique, commandée par un seul bouton, de la voiture en avion ne demande que trois minutes, selon le constructeur. Pour obtenir la certification, l'appareil a subi 70 heures d'essais en vol et plus de 200 décollages et atterrissages, a précisé KleinVision. La certification de navigabilité de la voiture volante a été confirmée par le directeur de l'Autorité slovaque des transports René Molnar. Il reste à KleinVision à obtenir la certification de type d'aéronef pour lancer l'exploitation commerciale de son appareil.

Pour les aéronefs civils, ce certificat est délivré en Europe par l'Agence de l'Union européenne pour la sécurité aérienne (AESA).

(L'essentiel/afp)

Ton opinion