De 0 à 3 ans – L’accueil des enfants en bas âge bientôt gratuit?

Publié

De 0 à 3 ansL’accueil des enfants en bas âge bientôt gratuit?

LUXEMBOURG - Le gouvernement espère rendre l’accueil des enfants âgés de 0 à 3 ans gratuit, d’ici la fin de la législature.

Selon les derniers chiffres disponibles, le Grand-Duché disposait en septembre 2012 de 41 856 places en structures d’accueil.

Selon les derniers chiffres disponibles, le Grand-Duché disposait en septembre 2012 de 41 856 places en structures d’accueil.

AFP

«Le gouvernement vise, à moyen terme, la gratuité de l’accueil des enfants», est-il écrit dans le programme de coalition. Une promesse qui reste d’actualité, selon le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch (DP). «Le premier pas dans cette direction serait la gratuité de l’accueil de la petite enfance de 0 à 3 ans», dit le ministre.

Il justifie cette gratuité par une question «d’égalité des chances. C’est une chance pour un enfant de fréquenter une bonne crèche, elle doit donc être gratuite et accessible à tous. La crèche n’est pas simplement un endroit de garde, mais un lieu où on stimule le développement de l’enfant», affirme Claude Meisch. Pourtant, cette gratuité ne va pas aller sans problèmes budgétaires. «On sait que ce n’est pas le moment de faire des promesses coûteuses. C’est à voir dans le cadre d’une politique globale, en fonction de ce que nous faisons au niveau des allocations familiales et de la politique fiscale».

Quant à l’accueil, il faudra le développer, en termes de quantité et de qualité, est-il précisé dans le programme de gouvernement. «Pour la quantité, il y a des efforts énormes du secteur privé. Mais il faut veiller aussi à la qualité de l’accueil» et des programmes pédagogiques. Une remarque qui vaut aussi bien pour les crèches privées que publiques. Le chèque-service, lui, «fonctionnerait toujours pour les maisons relais, les enfants de 3 à 4 ans et pour les activités en association».

Jérôme Wiss

Ton opinion