Intégration au Luxembourg: L’accueil des Ukrainiens se passe «de mieux en mieux»

Publié

Intégration au LuxembourgL’accueil des Ukrainiens se passe «de mieux en mieux»

LUXEMBOURG – Les Ukrainiens restent nombreux à demander la protection internationale. Des difficultés persistent, même si la situation globale s’améliore.

par
Joseph Gaulier
Une nouvelle manifestation de soutien aux Ukrainiens s'est tenue samedi.

Une nouvelle manifestation de soutien aux Ukrainiens s'est tenue samedi.

LUkraine

Les Ukrainiens font exploser le nombre de demandes de protection temporaire: ils ont introduit 2 624 demandes cette année, loin devant les Algériens et leurs… 19 demandes, d’après le gouvernement. Depuis le début de la guerre, le Luxembourg a vu arriver «environ 5 000 Ukrainiens», sachant que le flux est «bien moindre qu’il y a deux ou trois mois», indique Marianna Pogosova, coordinatrice des réfugiés à l’association LUkraine.

Selon elle, l’accueil est «de mieux en mieux, car tout est désormais mieux organisé». Les Ukrainiens «peuvent plus facilement travailler, ou obtenir des médicaments, des aides, de la nourriture, etc.». Malgré les différences culturelles et la barrière de la langue, beaucoup commenceraient à trouver leur place au Grand-Duché.

«Rentrer dès que possible»

C’est au niveau du logement que la situation peut se compliquer. Ceux qui ne disposent pas de point de chute sont hébergés dans les tentes au Kirchberg. «C’est mieux que rien, mais les gens peuvent rester des mois sous ces tentes en plastique, ce n’est pas toujours facile», reprend Marianna Pogosova. Elle cite «les nuits froides et l’humidité, à cause de la condensation».

Les Ukrainiens fraîchement arrivés n’auraient qu’une idée en tête: «Rentrer à la maison dès que possible». La situation militaire ne permet hélas pas un retour rapide en Ukraine, notamment pour ceux qui viennent des régions de l’est. «Ces personnes vivaient de manière tout à fait normale, confortable, des conditions qu’ils veulent retrouver au plus vite».

0 commentaires