Tournage de «House of Gucci» – Lady Gaga suivie par une infirmière en psychiatrie
Publié

Tournage de «House of Gucci»Lady Gaga suivie par une infirmière en psychiatrie

Incarner Patrizia Reggiani dans «House of Gucci» a été tellement dur psychologiquement pour l’actrice et chanteuse qu’elle a dû demander de l’aide.

Sa prestation dans le film de Ridley Scott est saluée par la critique. Il faut dire que Lady Gaga n’a pas fait les choses à moitié pour incarner Patrizia Reggiani, condamnée à 29 ans de prison pour avoir organisé le meurtre de son ex-mari, Maurizio Gucci. L’actrice et chanteuse de 35 ans a décidé de vivre dans la peau de son personnage durant tout le tournage.

«J’étais Patrizia constamment. Je parlais toujours avec son accent. Et même quand j’évoquais des choses qui n’étaient pas liées au film, je vivais ma vie, mais je la vivais en tant qu’elle. J’amenais de l’obscurité quand je rentrais à la maison, parce que sa vie était sombre», a confié l’Américaine à Variety.

«Souffrir pour l’art»

Et, forcément, cela a pesé sur sa santé mentale. Au point que Lady Gaga a fait appel à une infirmière en psychiatrie durant les derniers jours du tournage. «J’avais la sensation que je devais le faire. Je sentais que c’était plus prudent pour moi», a-t-elle dit.

Bien que sa performance ait été très remarquée, l’artiste ne tire aucune fierté d’avoir souffert. Elle se demande même pourquoi elle en fait autant pour chacun de ses rôles. «Je ne crois pas qu’un acteur doive repousser ses limites à ce point. Je ne sais pas pourquoi je suis comme ça. Je pense que la meilleure réponse que je puisse vous donner est que j’ai une sorte de relation romantique avec le fait de souffrir pour l’art que j’ai développée quand j’étais plus jeune et qui va parfois trop loin. Et quand ça va trop loin, il peut être difficile de remonter la pente toute seule», a-t-elle conclu.

(L'essentiel/jfa)

Ton opinion