Drame en Meurthe-et-Moselle – L’agresseur du petit Luca sans doute jamais jugé

Publié

Drame en Meurthe-et-MoselleL’agresseur du petit Luca sans doute jamais jugé

JŒUF – L’homme qui avait mortellement poignardé le petit garçon en pleine rue à Jœuf, près de Briey, en 2015, a une nouvelle fois été déclaré irresponsable.

Flowers and stuffed animals are pictured where seven-year-old Lucas was stabbed in Joeuf, northeastern France, on October 23, 2015, after a tribute in front the town hall. The 30-year-old man, who is suspected of seriously wounding the child on October 15 suffers from "psychiatric disorders" that have "impaired his judgment", the prosecutor said. The child died four days later. AFP PHOTO / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP PHOTO / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN

Flowers and stuffed animals are pictured where seven-year-old Lucas was stabbed in Joeuf, northeastern France, on October 23, 2015, after a tribute in front the town hall. The 30-year-old man, who is suspected of seriously wounding the child on October 15 suffers from "psychiatric disorders" that have "impaired his judgment", the prosecutor said. The child died four days later. AFP PHOTO / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP PHOTO / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN

AFP/Jean-christophe Verhaegen

C’est un nouveau coup de massue pour les parents du petit garçon de 7 ans, poignardé le 15 octobre 2015, alors qu’il rentrait de l’école: celui qui a porté les six coups mortels à l’abdomen ne sera sans doute pas jugé.

La contre-expertise psychiatrique a confirmé les conclusions de la première expertise rendue en juin dernier. L’homme de 31 ans a été diagnostiqué schizophrène paranoïaque et est, à ce titre, déclaré pénalement irresponsable.

«Je n'arrive pas à comprendre qu'on en arrive à ces conclusions», a confié la maman du petit garçon à France Bleu Lorraine Nord. «Au nom de mon fils, je souhaite me battre pour qu'il y ait un procès». Mais les espoirs sont désormais extrêmement minces.

(L'essentiel)

Ton opinion