Première au Luxembourg – L’Airbus A400M s’est enfin dévoilé au Findel

Publié

Première au LuxembourgL’Airbus A400M s’est enfin dévoilé au Findel

LUXEMBOURG - L’armée luxembourgeoise a présenté, ce jeudi, l’intérieur de son nouvel Airbus A400M au Findel.

Arrivé en droite ligne de Séville, il est posé sur le tarmac du Findel depuis ce mercredi en fin de journée! L’avion cargo militaire Airbus A400M Atlas a ouvert grand ses portes à la presse, ce jeudi après-midi. 17 ans après avoir été commandé, le fameux, onéreux (197,3 millions d’euros) et très attendu A400M a enfin montré le bout de son nez au Grand-Duché.

Une cérémonie a été organisée pour l’occasion en présence du Grand-Duc Henri, de Bernard Brenner, executive vice-président chez Airbus «Defense and Space», du ministre de la Défense François Bausch, et de Thomas Lambert, nouvel ambassadeur belge au Luxembourg.

D’emblée, la centaine d’invités présents à l’intérieur du Cargo Center du Findel a eu l’impression de se trouver aux côtés d’un véritable colosse des airs. Vous le remarquerez aisément sur nos photos, à quel point on a l’air tout petit sous les ailes de l’A400M. Avec 45,091 m de long, 14,675 m de haut pour une envergure de 42,375 m, l’engin a de quoi impressionner.

D'une surface de 92 m² et d'un volume cargo de 340 m3, selon les indications fournies par Airbus, la soute de l’A400M permet d'accueillir neuf palettes militaires, 116 soldats avec leur équipement, ou encore 66 civières et une équipe médicale de 25 personnes.

«Un premier pas vers une défense européenne»

«C’est un honneur d’être ici, et je souhaite mes meilleurs vœux à cet A400M pour les années à venir», a déclaré Bernard Brenner, d’Airbus, lors de son discours. «C’est une première étape pour lui avant de se poser un peu plus tard dans la journée du côté de l’aéroport de Melsbroeck en Belgique (au nord-est de Bruxelles)».

«Nos deux pays peuvent se féliciter de leurs liens étroits», a rappelé Thomas Lambert, ambassadeur de Belgique au Luxembourg. «La collaboration militaire est très solide et fortement ancrée dans le passé tout en ayant un très bel avenir comme en témoigne l’acquisition de l’A400M. Cet appareil est important à plus d’un égard: ce premier avion intégrera une flotte binationale et nos deux pays contribuent de la sorte à la création d’une défense avec une capacité européenne. Bons vols aux trois équipages luxembourgeois et une belle carrière!»

«Avec l’arrivée de cet avion, un long périple arrive à bon port», a rappelé François Bausch, ministre de la Défense. «Cet avion, en intégrant une flotte binationale, va faire entrer nos deux pays dans une nouvelle ère. Cet A400M est le fruit d’une collaboration exemplaire qui illustre à merveille le savoir-faire européen. Ce projet doit nous inspirer dans d’autres projets de coopération pour la paix dans le monde».

L’armée luxembourgeoise fournira trois équipages, soit 6 pilotes et 6 soutiers, qui intégreront une branche de l’armée belge. L’avion A400M sera en effet basé non loin de Bruxelles, à l’aéroport militaire de Melsbroeck, où de nouvelles installations ont été édifiées pour l’héberger au retour de ses missions.

(Frédéric Lambert/L’essentiel)

1 / 17
08.10 Il est enfin arrivé!

08.10 Il est enfin arrivé!

L'essentiel/Frédéric Lambert
Et il est immense!

Et il est immense!

L'essentiel/Frédéric Lambert

Ton opinion