Logement au Luxembourg – L’AIS fait pousser des maisons modulaires

Publié

Logement au LuxembourgL’AIS fait pousser des maisons modulaires

LUXEMBOURG - L’Agence immobilière sociale (AIS) veut développer une offre de maisons modulaires à l’intention des foyers les plus modestes.

Depuis 2009, l’Agence immobilière sociale (AIS) s’efforce de mettre à disposition des logements privés aux ménages les plus vulnérables financièrement. «Aujourd’hui, l’AIS est à la tête d’un parc de 510 logements, mais nous avons aussi une liste d’attente comptant 1 200 ménages», explique le directeur de l’AIS, Gilles Hempel. Face à la pénurie de logements, l’AIS a transposé son idée de base aux terrains déjà constructibles, les fameux «Baulücken».

Selon la dernière étude de l’Observatoire de l’habitat, le Luxembourg compte 941 hectares de «Baulücken» potentiellement mobilisables dans un délai assez court. «Le problème, c’est que les propriétaires de ces terrains rechignent à s’en séparer. L’AIS leur propose donc de leur louer, afin d’y installer des maisons modulaires à base de conteneurs sans fondations».

Pour ne pas jurer au milieu d’un quartier résidentiel «et surtout pour ne pas stigmatiser les locataires de ces logements modulaires», les conteneurs seraient habillés «comme s’il s’agissait de maisons d’architecte», selon le directeur de l'AIS. À titre d’exemple, il faut cinq modules pour réaliser une maison avec deux chambres, salon, terrasse. «Le loyer d’une telle maison se situerait aux alentours de 10 euros le mètre carré», avance encore Gilles Hempel.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Ton opinion