Au Luxembourg – L’assurance dépendance va subir une réforme

Publié

Au LuxembourgL’assurance dépendance va subir une réforme

LUXEMBOURG - L’assurance dépendance sera votée mercredi après-midi. Un forfait par minute entrera en vigueur dès l’année prochaine.

Les réseaux d’aide et de soins à domicile vont devoir réadapter leur façon d’aborder la dépendance.

Les réseaux d’aide et de soins à domicile vont devoir réadapter leur façon d’aborder la dépendance.

Dès le début de 2018, la réforme de l’assurance dépendance entrera en vigueur. Si elle est votée mercredi après-midi à la Chambre des députés, mais cela fait peu de doutes. Après des années de discussions avec les partenaires sociaux, le gouvernement a donc tranché. Il a retenu le principe de forfaits minutés pour assurer la prise en charge des patients en état de dépendance.

Quinze niveaux de besoins hebdomadaires en aides et soins pour les actes essentiels de la vie ont été retenus, correspondant chacun à un niveau de dépendance des patients. Le niveau 1 correspondra à une assistance de 3h30 à 5h45 par semaine, alors que le niveau 15, donc celui où l’on considère que la personne est la plus dépendante, pourra dépasser 36 heures par semaine.

Parmi les actes essentiels de la vie, le législateur a retenu l’hygiène corporelle, l’élimination des déchets de l’organisme, la nutrition, l’habillement et la mobilité. Mais d’autres prestations viendront s’ajouter à ce panel. Il s’agit notamment des activités d’appui à l’indépendance proposant un soutien spécialisé et des conseils individuels aux personnes dépendantes. Mais aussi d’activités d’accompagnement permettant aux bénéficiaires de sortir de leur isolement social en profitant par exemple de promenades. Les activités de maintien à domicile comprendront, elles, la garde à domicile, mais aussi le ménage.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Ton opinion