Le Bangladesh pourchasse les mutins

Publié

Le Bangladesh pourchasse les mutins

Le gouvernement a décidé de déployer l'armée. Les paramilitaires responsables d'une mutinerie sanglante, qui a fait au moins 77 morts, sont traqués.

Rien ne va plus au Bangladesh. La mutinerie des garde-frontières est en train d'enflammer tout le pays. Selon un porte-parole des forces armées a indiqué, sous couvert de l'anonymat, l'opération serait lancée à partir de lundi.

Objectif : retrouver ceux qui sont soupçonnés être à l'origine d'une mutinerie qui a duré 33 heures dans la capitale du Bangladesh. Un responsable du ministère de l'Intérieur, qui a également souhaité garder l'anonymat, a confirmé l'opération, sans vouloir préciser combien de militaires seraient déployées.

Plus de 70 officiers portés disparus

"Le gouvernement a décidé de déployer l'armée à travers tout le pays pour l''Opération chasse aux rebelles'" afin d'arrêter les fugitifs et se saisir de leurs armes", a dit le responsable du ministère de l'Intérieur.

À Dacca, les services de secours étaient toujours dimanche à la recherche de plus de 70 officiers encore portés disparus à la suite de la rébellion au quartier général des Bangladesh Rifles (BDR), une unité paramilitaire chargée de la protection des frontières.

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion