Bâtonnier de Luxembourg – Le bâtonnier veut désengorger les tribunaux

Publié

Bâtonnier de LuxembourgLe bâtonnier veut désengorger les tribunaux

LUXEMBOURG – Le nouveau bâtonnier François Kremer a tracé les grandes lignes et les défis de l’Ordre des avocats, à l’occasion de la rentrée.

François Prum (bâtonnier sortant), François Kremer (bâtonnier) et Valérie Dupong (vice-bâtonnière) ont présenté les défis de l'Ordre des avocats.

François Prum (bâtonnier sortant), François Kremer (bâtonnier) et Valérie Dupong (vice-bâtonnière) ont présenté les défis de l'Ordre des avocats.

Editpress/François Aussems

Le nouveau bâtonnier veut améliorer l’efficacité de la justice. C’est l’un des messages délivrés mardi par François Kremer. Entouré de la vice-bâtonnière Valérie Dupong et du bâtonnier sortant François Prum, il a tracé les défis qui attendent l’Ordre, à l’occasion d’une conférence de presse de rentrée à la nouvelle Maison de l’avocat.

Le bâtonnier a d’abord rappelé sa mission, qu’il exercera pendant deux années. Celui qui préside le conseil de l’Ordre devra notamment réguler les problèmes de conflit d’intérêts, les différends entre les avocats ou encore veiller au respect du secret professionnel et de la déontologie. François Kremer a donné l’exemple de l’Administration des contributions directes qui demande à des avocats des renseignements sur des clients, dans le cadre des Panama Papers. «Il est clair qu’il s’agit là d’une violation du secret professionnel de l’avocat», selon le bâtonnier.

L’efficacité de la justice fait aussi partie des défis évoqués par François Kremer. «Nous (les avocats) devons travailler de concert avec la magistrature, afin d’améliorer le système judiciaire et notamment trouver des solutions pour remédier à l’engorgement croissant des tribunaux». Pour ce faire, il préconise le développement «de modes alternatifs de résolution des conflits, tels que la médiation et l’arbitrage».

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Le barreau en chiffres

• Durant le mandat 2016-2018, 2 597 avocats étaient inscrits au barreau, dont 619 nouveaux assermentés. Ils étaient répartis en 136 sociétés.

• Le barreau, qui emploie 20 personnes, a recensé 14 771 demandes d’assistance judiciaire.

• 59 contrôles antiblanchiment ont été effectués.

Ton opinion