Ligue des champions – Le Bayern Munich en ballottage favorable
Publié

Ligue des championsLe Bayern Munich en ballottage favorable

Le club dirigé par Guardiola, avec l'avantage du but inscrit à Old Trafford (1-1), aborde en position avantageuse le quart retour de Ligue des champions contre Manchester United, mercredi.

Grâce au but inscrit à l'extérieur par Bastian Schweinsteiger, le Bayern possède l'avantage face à Manchester United en quart de finale retour de Ligue des champions, mercredi.

Grâce au but inscrit à l'extérieur par Bastian Schweinsteiger, le Bayern possède l'avantage face à Manchester United en quart de finale retour de Ligue des champions, mercredi.

AFP

Le champion d'Europe n'a pas gagné ces trois derniers matches et a même concédé un premier revers en Bundesliga, samedi, à Augsbourg (1-0). Quant à l'avantage de jouer à la maison, il n'a pas été favorable face aux Anglais ces deux dernières saisons, avec la finale perdue contre Chelsea en 2012, une défaite (saison dernière) puis un nul contre Arsenal, ainsi qu'un revers contre Manchester City cette saison.

«C'est triste d'avoir perdu à Augsbourg, mais l'objectif est ce match contre ManU depuis plusieurs semaines», a insisté mardi, l'entraîneur Pep Guardiola, comme il l'avait déjà fait avant d'envoyer une équipe B à Augsbourg. «On a fait ce qu'il fallait en Bundesliga, mieux même que je ne l'aurais imaginé. Maintenant il faut faire la même chose en Ligue des champions», a ajouté l'ex-mentor du Barça.

Blessés au Bayern, regain de forme à ManU

Quant aux adversaires anglais: «Ils jouent très bien le contre en attendant vos erreurs. J'ai peut-être tort mais je pense que ManU va défendre à neuf ou dix joueurs autour de la surface et attendre un coup franc ou un corner pour nous surprendre». Pour faire mieux qu'à Old Trafford, l'entraîneur veut plus de précision offensive, plus de réalisme dans le dernier geste. Afin d'offrir une quatrième demi-finale de rang au géant bavarois, en gagnant ce second duel avec ManU, sans se contenter d'un nul.

Aux blessés, comme Thiago, s'ajoutent les suspensions de Bastian Schweinsteiger, buteur à l'aller, et Javi Martinez. Mais Guardiola peut compter sur des cadres reposés comme le capitaine Philipp Lahm, en n°6 ou en latéral, le défenseur central Dante (suspendu à l'aller), ainsi que sur les virevoltants Franck Ribéry et Arjen Robben. À l'opposé, Manchester arrive dans la foulée d'un 4-0 passé à Newcastle samedi, sa quatrième victoire de rang à l'extérieur sans encaisser un but en championnat, le tout en ayant aussi reposé des cadres.

Si le coach Moyes récupère des joueurs comme le latéral Patrice Evra (suspendu à l'aller), il devra probablement se passer d'Ashley Young (blessé à une main) et ne pourra pas compter sur Juan Mata, double buteur et passeur samedi en championnat, mais non qualifié pour la C1. Et surtout, ManU laisse planer l'incertitude sur la participation de Wayne Rooney, en raison d'un orteil meurtri. Une absence qui serait un coup dur pour les Mancuniens, déjà privés de Robin van Persie (genou). Si ManU possède un bilan positif en Allemagne (5 victoires, 4 nuls, 4 défaites), il n'a jamais gagné en quatre déplacements en Bavière. Et défendre, même brillamment comme à l'aller, ne suffira pas: il lui faut absolument marquer au moins un but pour maintenir le rêve de sauver sa saison.

(L'essentiel/ats)

Ligue des champions

Quarts de Finale

Mardi, 8 avril:

Borussia Dortmund - Real Madrid (3-0)

Chelsea - PSG (3-1)

Mercredi, 9 avril:

Atletico Madrid - Barcelone (1-1)

Bayern Munich - Manchester United (1-1)

(Entre parenthèses: résultats des matchs allers)

Ton opinion