Mort de Typhaine – Le beau-père en Belgique pour localiser le corps

Publié

Mort de TyphaineLe beau-père en Belgique pour localiser le corps

Le concubin de la mère de la petite Typhaine a été amené dans le Plat-pays pour localiser la dépouille de la fillette française...

"Le beau-père est en Belgique. Ils (les policiers, NDLR) tournent avec lui en voiture, mais pour l'instant, ça ne marche pas, il ne retrouve pas l'endroit", a déclaré vers 11h (10h gmt) une source judiciaire belge. Les recherches se déroulent depuis le début de la matinée "dans les environs de Mons" (ouest), dans un "périmètre assez grand", a-t-elle précisé. "On devient pessimiste" sur les chances de pouvoir localiser le corps, a-t-elle expliqué.

Des fouilles sont envisagées, "mais elles ne pourront commencer que lorsqu'un périmètre relativement restreint aura été déterminé", a-t-elle ajouté.

Incapable de situer le corps sur une carte

Le porte-parole du parquet de Mons, chargé du dossier en Belgique, n'était pas joignable dans l'immédiat pour commenter ces informations. Anne-Sophie Faucheur, 23 ans, la mère de Typhaine, et Nicolas Willot, 24 ans, son beau-père, ont reconnu le 1er décembre que la fillette de 5 ans n'avait pas été enlevée mais était morte chez eux le soir du 10 juin à leur domicile d'Aulnoye-Aymeries, au nord de la France.

Ils ont tout les deux été mis en examen cette semaine pour coups mortels. Ils ont indiqué que la fillette avait succombé "sous une douche froide" à une "punition", qui aurait mal tourné.

Nicolas Willot a reconnu avoir enterré lui-même le corps de la fillette, le soir même du drame, dans une zone de campagne de l'autre côté de la frontière en Belgique, probablement dans la région de Mons, mais il avait expliqué être incapable de situer l'endroit sur une carte.

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion