Football - Portugal – Le Benfica Lisbonne remporte sa 26e Coupe

Publié

Football - PortugalLe Benfica Lisbonne remporte sa 26e Coupe

Le Benfica Lisbonne a réalisé le doublé Championnat-Coupe, dimanche, en venant à bout du Vitoria Guimaraes (2-1) en finale de la Coupe du Portugal.

Le Benfica Lisbonne a réalisé le doublé Championnat-Coupe, dimanche, en venant à bout du Vitoria Guimaraes (2-1).

Le Benfica Lisbonne a réalisé le doublé Championnat-Coupe, dimanche, en venant à bout du Vitoria Guimaraes (2-1).

AFP

La dernière fois que les «Aigles» avaient réalisé pareille performance remonte à 2013-2014, sous la houlette du coach Jorge Jesus, aujourd'hui chez le rival, le Sporting Portugal. Après dix minutes d'observation, le Benfica dégainait avec une tête de Luisao sur coup franc qui passait de peu à côté (14e). Le Vitoria Guimaraes réagissait par Hernani, auteur d'un retourné acrobatique sublime et bien repoussé par le portier Ederson (28e). Les deux adversaires ne se procuraient ensuite plus aucune occasion franche avant la fin de la première période.

Au retour des vestiaires, les Lisboètes démontraient de meilleures intentions. Leur entame de second acte faisait exploser l'équipe du nord du Portugal jusque là bien organisée, avec deux réalisations en cinq minutes. Le Mexicain Raul Jimenez ouvrait le score d'un lob après une frappe lointaine du Brésilien Jonas, mal captée par le gardien de Guimaraes Miguel Silva (48e).

Assistance vidéo

Cinq minutes tard (53e), l'international portugais Nelson Semedo débordait sur son côté droit pour servir sur un plateau en pleine surface de réparation l'Argentin Eduardo Salvio qui reprenait de la tête. Guimaraes, solide 4e du championnat cette saison, réduisait l'écart sur corner avec un but du Sud-Africain Bongani Zungu, complètement seul pour placer une puissante tête.

Mi-mai, Benfica s'était offert son 36e Championnat du Portugal déjà face au Vitoria Guimaraes (5-0). Cette finale de la Coupe du Portugal 2016-2017 a également été marquée par l'introduction de l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR), qui n'a pas eu besoin d'être utilisée pendant la rencontre.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion