Football/Mondial 2022 – Le bijou de Gerson Rodrigues porte le Luxembourg
Publié

Football/Mondial 2022Le bijou de Gerson Rodrigues porte le Luxembourg

Victorieux en Azerbaïdjan (1-3) jeudi soir, avec deux buts de Gerson Rodrigues, le Luxembourg est tout proche de la 3e place de son groupe.

10112021 FB WM Qual.2022 Azerbaidjan - Luxembourg  
Rodrigues Gerson ( Lux #10)
Photo: sportspress.lu/Jeff Lahr

10112021 FB WM Qual.2022 Azerbaidjan - Luxembourg
Rodrigues Gerson ( Lux #10)
Photo: sportspress.lu/Jeff Lahr

©jeff Lahr

Le Luxembourg s'est imposé, jeudi soir en Azerbaïdjan (1-3), dans un match qui le rapproche grandement de la troisième place de son groupe des éliminatoires de la Coupe du Monde. En supériorité numérique, le Luxembourg a fait la différence en fin de match grâce notamment à un chef d'œuvre de Gerson Rodrigues. Avec 9 points après sept journées, le Luxembourg a battu son record de points dans des éliminatoires d'une grande compétition.

Auteur d'une entame de match solide, le Luxembourg a pris le dessus dans le jeu sur l'Azerbaïdjan qu'il avait déjà battu (2-1), en septembre, pour le premier match au Stade de Luxembourg. Gerson Rodrigues s'est créé la première occasion d'une frappe un peu molle (2e) et Danel Sinani a vu son coup franc heurter le poteau de Shakhrudin Magomedaliyev (19e). Dangereuse sur une frappe de Mahir Emreli (3e), la Terre de feu s'est retrouvée en infériorité numérique après 22 minutes à la suite d'un coup de pied à hauteur de hanche du latéral Tellur Mutallimov sur Olivier Thill.

Le chef d'œuvre de Gerson Rodrigues

Les hommes de Gianni De Biasi auraient pu se faire sanctionner dans la foulée mais Yvandro Borges, seul devant le but vide, manquait le cadre sur sa reprise (28e). Bien qu'en supériorité numérique, les Lions rouges ont eu du mal à s'approcher des buts azerbaïdjanais privilégiant des tentatives de loin et auraient pu se faire surprendre mais la déviation de Makhmudov tapait le poteau (56e).

Une frayeur avant une merveille. Après avoir contrôlé le ballon dos au but, Gerson Rodrigues tentait un incroyable retourné acrobatique qui faisait mouche (0-1, 67e). Dix minutes plus tard, le buteur adressait une passe de l'extérieur du pied que Maurice Deville laissait passer sous ses jambes pour Sébastien Thill qui finissait en force (0-2, 77e). Après la réduction du score d'Azer Salahli (1-2, 82e) sur corner, Gerson Rodrigues enfonçait le clou d'un tir puissant (1-3, 90e), son cinquième but en sept matches d'éliminatoires.

(De notre envoyé spécial à Bakou, Nicolas Grellier/L'essentiel)

Ton opinion