Dépistage au Luxembourg – Le «Bilan 30» pour obtenir la prime postnatale?

Publié

Dépistage au LuxembourgLe «Bilan 30» pour obtenir la prime postnatale?

LUXEMBOURG - Chaque enfant de deux ans et demi peut bénéficier d'un dépistage orthophonique mais seuls 48% en profitent. Trop peu selon la ministre de la Santé.

Au cours des quatre premières années de vie, le langage se développe très rapidement et un bilan du langage développé doit être fait à ce moment précis.

Au cours des quatre premières années de vie, le langage se développe très rapidement et un bilan du langage développé doit être fait à ce moment précis.

De 2012 à 2021, 32 614 enfants ont bénéficié du dépistage d'un trouble éventuel du langage dans le cadre du programme «Bilan 30» (pour 30 mois), a indiqué vendredi la ministre de la Santé dans une réponse parlementaire aux députés DP Max Hahn, Claude Lamberty et Carole Hartmann. Cela correspond à un taux moyen de participation de 48,1%, «historiquement constant», a souligné Paulette Lenert.

La ministre regrette ces chiffres peu élevés de participation mais elle relève qu'il s'agit d'«une démarche personnelle des parents» qui reçoivent une invitation automatique pour un dépistage gratuit. «Un rappel régulier de la part du Service audiophonologique devrait être envisagé» auprès des pédiatres. La direction de la Santé prévoit en outre la mise en place d'une cartographie de l'ensemble des services de dépistage et de prise en charge des troubles de la petite enfance, régulièrement mise à jour et soumise aux professionnels qui s'occupent des tout-petits.

Difficile toutefois d'estimer si ces mesures auront un impact sur la participation au «Bilan 30». «Une mesure qui aurait certainement une influence directe et nette sur le taux de participation serait l’incitation financière découlant d’une inclusion du "Bilan 30" à la liste des examens obligatoires pour l’obtention de la prime postnatale», enchaîne la ministre. «Cette mesure aurait cependant de nombreuses conséquences et doit être argumentée et planifiée méticuleusement en amont». Actuellement, les parents doivent soumettre leur enfant à six examens répartis jusqu'aux deux ans de l'enfant.

(mc/L'essentiel)

Plus de 1 200 rendez-vous annulés

L'organisation de ce bilan a été très fortement bouleversée par la crise sanitaire: 945 rendez-vous au Bilan 30 et 408 rendez-vous de traitement orthophonique ont été annulés pour la période allant du 17 janvier au 11 février, les équipes ayant été délocalisées au Contact Tracing. «Les rendez-vous au Bilan 30 seront cependant reconvoqués par ordre chronologique, dès le 14 février», assure la ministre.

«Le retard accumulé (...) devrait pouvoir être absorbé progressivement au courant de la deuxième moitié de l’année, grâce au recrutement à temps plein d’un orthophoniste supplémentaire au mois de juin 2022». IL faut compter actuellement trois mois pour avoir un rendez-vous.

Ton opinion