Bilan annuel – Le bilan de LuxairGroup est positif en 2015

Publié

Bilan annuelLe bilan de LuxairGroup est positif en 2015

NIEDERANVEN - LuxairGroup a présenté, ce mardi, le bilan de l'exercice 2015 de même que ses perspectives d'avenir.

Adrien Ney (à gauche), directeur général et président du comité de direction de LuxairGroup et Paul Helminger (à droite), président du conseil d'administration.

Adrien Ney (à gauche), directeur général et président du comité de direction de LuxairGroup et Paul Helminger (à droite), président du conseil d'administration.

Editpress

«Le bilan de LuxairGroup en 2015 est un succès car il est positif», a affirmé, mardi, lors d'une conférence de presse, Adrien Ney, directeur général et président du comité de direction de LuxairGroup. «En raison notamment des événements géopolitiques dans le nord de l'Afrique, 2015 était une année difficile. Des marchés tels que la Tunisie et l’Égypte nous ont échappé, on ne peut pas le nier. Heureusement, le prix du kérosène a eu un impact positif sur nos finances et la croissance de passagers à lux-Airport a été extrêmement positive».

Les quatre activités de LuxairGroup se sont distinguées au cours de l'année 2015. Luxair Luxembourg Airlines a transporté 1 208 470 passagers, soit une augmentation de 11% par rapport à l’année précédente. 606 279 passagers ont été transportés par LuxairTours, soit une hausse de 1% par rapport à 2014, avec un taux d’occupation en légère régression à 76,1%. LuxairCargo a augmenté ses volumes transportés de 5% en passant de 725 000 tonnes (2014) à 759 000 tonnes (2015). L'activité de LuxairServices a aumenté de 3% et a servi 2,7 millions de passagers.

Une nouvelle structure tarifaire

Lors de l'année 2015, le résultat d'exploitation de LuxairGroup s'est élevé à 1,8 million d'euros alors qu'il était de 1,3 million d'euros en 2014. Au niveau du chiffre d'affaires, 505 435 089 euros ont été réalisés en 2015 contre 495 208 121 euros en 2014. Le résultat net est quant à lui identique.Comme en 2014, il s'est stabilisé à 9,7 millions d'euros.

«Si nous avons de la chance, 2016 sera une année semblable», espère Adrien Ney. «Mais dans le tourisme, il faut toujours faire face à des événements de dernière minute. De janvier à avril 2016, nous avons déjà augmenté de 2% notre nombre de passagers et nous venons d'ouvrir une nouvelle liaison vers Prague qui marche très bien depuis la fin du mois de mars. Grâce à une nouvelle structure tarifaire, nous allons également permettre à nos clients d'avoir des tarifs préférentiels sur les billets le plus longtemps possible».

Pas de surprise chez nous

Des décisions importantes pour LuxairGroup sont attendues d'ici la fin de l'année 2016. «Nous allons devoir décider quels types de changements nous devons apporter à notre flotte», souligne le directeur général et président du comité de direction. «Je serai déjà très content de voir arriver le dernier Bombardier Q400 à la fin du mois d'août».

Quant à la concurrence accrue et la prochaine arrivée de Ryanair en septembre, Adrien Ney ne la considère par comme un cauchemar. «Une concurrence du même type est arrivée il y a deux ans déjà. Nous nous sommes préparés avec une structure tarifaire agressive. Chez nous, grâce à notre politique de prix transparente, nos clients n’auront pas de mauvaises surprises».

(Frédéric Lambert/L'essentiel)

Ton opinion