Haïti – Le bilan serait de 300 000 morts

Publié

HaïtiLe bilan serait de 300 000 morts

Le président haïtien René Préval a estimé dimanche à 300 000 morts le bilan du séisme qui a frappé son pays le 12 janvier dernier. Il pourrait s'agir de la plus meurtrière catastrophe naturelle de l'histoire.

Les organisations humanitaires présentes sur le terrain craignent l'apparition d'épidémies d'autant que la saison des pluies est attendue pour le mois de mars.

Les organisations humanitaires présentes sur le terrain craignent l'apparition d'épidémies d'autant que la saison des pluies est attendue pour le mois de mars.

DR

«Vous avez vu les images, vous connaissez les chiffres. Plus de 200 000 corps ont été retrouvés et si l'on compte ceux qui restent sous les décombres, le bilan pourrait atteindre les 300 000 morts» a déclaré René Préval, dimanche, lors d'une réunion des dirigeants des pays d'Amérique latine et des Caraïbes au Mexique.

«Le plus urgent aujourd'hui est de protéger le million et demi de personnes qui vivent dans la rue et qui affrontent les intempéries» a poursuivi le président haïtien.

Le séisme a détruit plus de 250 000 habitations et laissé 1,5 million de personnes sans abri à Port-au-Prince.

10,7 milliards d'euros de reconstruction

Les organisations humanitaires présentes sur le terrain s'inquiètent de l'absence de sanitaires et d'eau potable qui pourrait se traduire par l'apparition d'épidémies d'autant que la saison des pluies est attendue pour le mois de mars.

Les dégâts provoqués par le séisme de magnitude 7 sur l'échelle de Richter sont évalués à 10,7 milliards d'euros, par la banque inter-américaine de développement.

lessentiel.lu

Ton opinion