Au Luxembourg – Le Brexit a déjà permis la création de 250 emplois

Publié

Au LuxembourgLe Brexit a déjà permis la création de 250 emplois

LUXEMBOURG - La sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, votée en juin 2016, entraîne des retombées sur l’économie luxembourgeoise.

Trente-trois entreprises ont déjà annoncé ou concrétisé leur venue au Grand-Duché.

Trente-trois entreprises ont déjà annoncé ou concrétisé leur venue au Grand-Duché.

L'essentiel

Le vote en faveur du Brexit, en juin 2016, entraîne la perte du passeport européen, qui permet aux établissements bancaires et financiers d’évoluer sur les marchés de l’UE. Conséquence, des entreprises ont déjà annoncé la délocalisation de leurs activités de la City vers d’autres places renommées en Europe. Trente-trois entreprises ont ainsi déjà annoncé ou concrétisé leur venue au Grand-Duché, «majoritairement actives dans les domaines des assurances et de la gestion de fonds», selon la note de conjoncture publiée ce mercredi par le Statec, qui cite des données compilées par KPMG.

«C’est un nombre relativement élevé par rapport à d’autres pays de l’Union: 18 en Irlande, 15 en Allemagne, 10 en France, 9 aux Pays-Bas», complète le Statec. Selon les estimations de l’Institut de statistiques, environ 250 emplois directs auraient déjà été créés «a minima» par ces délocalisations. Ce qui est loin d’être anodin rapporté aux 1 280 créations nettes d’emplois dans le secteur financier l’an passé. D'autant que d’autres créations par les acteurs qui ne sont pas encore installés sont attendues.

Pour autant, le Brexit n’a pas que des impacts positifs. Le marché britannique est le 2e débouché à l’étranger des exportations luxembourgeoises de services et le 5e des exportations de biens. Si l’économie n’y est pas en crise, «des signaux négatifs sont bien présents» et elle «se retrouve maintenant à la traîne» comparé à celle des pays de la zone euro.

(Mathieu Vacon/L’essentiel)

Ton opinion