Selon la CSL – Le budget 2013 est «socialement injuste»

Publié

Selon la CSLLe budget 2013 est «socialement injuste»

LUXEMBOURG - Dans un avis publié ce vendredi matin, la Chambre des salariés critique un budget 2013 «économiquement contre-productif» et «socialement injuste».

Après la Chambre de commerce la semaine dernière, c'est au tour de la Chambre des salariés de donner son avis sur le budget de l'État pour 2013. Un budget qualifié d'«inacceptable» et de déséquilibré. Chiffres à l'appui.

Ainsi, selon les calculs de la CSL, sur les 952 millions de mesures d'assainissement prévues pour 2013, 45% sont à la charge des ménages et 17% seulement à la charge des entreprises. Ce déséquilibre serait symptomatique «d'un budget économiquement contre-productif et socialement injuste».

De plus, toujours selon ces calculs, un ménage qui gagne deux fois le salaire social minimum qualifié (soit deux fois 2 249 euros) perd - avec les mesures d'austérité - 1 309 euros par an soit 109 par mois. Un ménage à deux fois 3 500 euros perd 2 246 euros sur l'année soit 187 euros par mois. La CSL parle alors encore une fois de mesures «contre-productives et injustes».

Une réforme fiscale en profondeur s'impose

Sylvain Hoffmann, directeur adjoint de la CSL, en a également profité pour tacler le gouvernement qui «exagère les difficultés des finances publiques». Selon lui, la dette publique du Luxembourg serait faible et les dépenses augmenteraient peu.

Pour la Chambre des salariés, réduire les dépenses n'est donc pas une option viable pour faire face à la crise actuelle. La solution passe par une réforme de fonds des recettes et donc de la politique fiscale du pays. Une nouvelle politique qui devra rééquilibrer la contribution des différents acteurs au financement des dépenses publiques.

Le point sur les principales économies prévues pour 2013 dans le diaporama ci-dessus.

(FR/L'essentiel Online avec JW)

Ton opinion